Coups de cœur des libraires du Vent des Routes

Voici une sélection de nos "coups de cœur", qui n'a pas forcément un lien direct avec l'actualité éditoriale immédiate, mais qui représente une révélation récente, un objet rare ou méconnu...

Si vous ne trouvez pas votre bonheur, passez nous voir au Vent des Routes et nous vous conseillerons volontiers.

Pour toute commande, vous pouvez nous envoyer un mail à info@vdr.ch

AMAZONIA
Sebastiaõ Salgado
Editions Taschen -  Prix 142 CHF

Des clichés en noir et blanc dont les contrastes subliment les paysages et les visages de peuples autochtones. Le résultat d'un voyage de 6 ans à travers l'Amazonie. Une pure merveille!


LA COLERE DU LEMANUS
Carine
 Racine
Editions Rossolis - 36 CHF

Carine Racine, écrivaine et dessinatrice de BD vaudoise, que nous avons accueillie début juillet au Vent des Routes, raconte le destin de deux frères helvètes ayant perdu leurs familles et leurs terres dans la catastrophe. Une intrigue intéressante qui permet de découvrir la vie du Pays de Vaud à cette époque.

Quant à la revue SILLAGES, elle devrait séduire les passionnés de dessins et de récits de voyages : des artistes racontent à plusieurs voix leurs expéditions maritimes, en les illustrant de gravures ou dessins très différents. Une polyphonie de couleurs et de styles dans un premier numéro (4 par an) à découvrir. Prix : 40 CHF


LE RITUEL DES FLEURS
une enquête de Max Avelar
Danielle Cudre-Mauroux
Editions Montsalvens - 23 CHF

"Sur la Riviera Vaudoise, Marie Leconte disparaît soudainement. Alice, sa petite-fille est élevée par sa grand-mère Paulette et son père Claude Leconte, un riche et célèbre architecte. Elle grandit entre un père aimant et protecteur et une grand-mère peu affectueuse, au caractère revêche. Que s'est-il passé pour qu'une femme sans histoire se volatilise sans laisser de trace? S'agit-il d'un accident, d'un crime ou d'une disparition volontaire? Vingt ans plus tard, le mystère de la disparition de Marie Leconte prend une tournure inattendue. L'inspecteur Max Avelar insiste pour rouvrir le dossier et investiguer avec ses méthodes originales". Danielle Cudré-Mauroux est une exilée fribourgeoise en terre vaudoise et a publié un policier et un thriller aux éditions Montsalvens.


MORT AUX VIEILLES ! Meurtres à l'île d'Yeu
Pascal Gache
Editions la Geste - 19.70 CHF

Les cadavres s'amoncellent sur l'île d'Yeu à un rythme soutenu. A-t-on affaire à un tueur en série ? Le commissaire Meunier est dépêchée sur les lieux alors qu'elle se trouve sur l'île en vacances. Bizarrement, certains cadavres en attirent d'autres... Pascal Gache, médecin genevois, a vécu à l'île d'Yeu et s'est inspiré d'un fait divers de 1973.


CHASSE-CROISE
Vincent Aubert

Edilivres - 15 CHF

"Un roman sous forme de jeu et d'énigme, qui rendent la réalité multiple et non réductible. Une sorte de roman policier dont la recherche du coupable serait la mauvaise piste." Vincent Aubert est comédien, amateur de musique et de grands textes. C'est son 6ème livre.


AMOUR, COLÈRE ET FOLIE
Marie Vieux-Chauvet
(Éditions Zulma, 499p., 18.50 frs.)

« Parler de Marie Chauvet, c'est parler d'un seul livre, mais quel livre ! Son roman Amour, Colère et Folie est devenu avec le temps le grand roman des années noires de la dictature de Duvalier, communément appelé Papa Doc. L'histoire du livre est en elle-même une simple tragédie. Marie Chauvet vient de la bonne bourgeoisie de Port-au-Prince. Elle fait partie d'un groupe littéraire dans le vent, elle écrit, enfin elle mène une vie à la fois intellectuelle et mondaine sous une dictature déjà sanglante. [...] Personne dans son entourage ne semblait avoir pris la mesure du manuscrit qui s'est révélé être une déconstruction en règle de la dictature. Un texte crépitant d'intelligence, précis et violent. [...] François Duvalier [serait] entré dans une folle fureur, ce qui mettrait l'auteur et sa famille en grand danger. Le mari de Chauvet fait disparaître tout le stock dans un ultime effort pour calmer le Moloch... Voilà que quarante-six ans après qu'on l'a réduite au silence, la voix claire et pure de cette romancière lucide et indomptable refait surface. Une dernière chance pour entendre son chant. » Dany Laferrière


SUR LES CHEMINS NOMADES
Nicholas Jubber
(Éditions Noir sur Blanc, 395p., 28.--frs.)

Le Sahara est un espace rêvé, le paysage mythique de Lawrence d'Arabie. Il est aussi le lieu où vivent depuis des millénaires de nombreuses communautés nomades, qui tentent de sauvegarder leur mode de vie traditionnel. Aujourd'hui, le Sahara est devenu une destination> dangereuse, marquée par la menace djihadiste. Dans les pas de Léon l'Africain, diplomate et grand explorateur du XVIe siècle, Nicholas Jubber part en voyage en Afrique du Nord, jusqu'à la ville légendaire de Tombouctou. A travers les tanneries de Fès et les marchés aux bestiaux de l'Atlas, parcourant le Sahara occidental jusqu'au fleuve Niger, l'auteur partage la vie des Touaregs, apprenant à monter un dromadaire et à puiser de l'eau. Une plongée passionnante dans les cultures nomades d'Afrique du Nord, en compagnie d'un voyageur curieux et respectueux de l'autre.


COMME DES LIONS
Fatima Bhutto
Editions points (12,30.- Chf) 

Aux confins de l'Extrême-Orient russe, le long du fleuve Amour, une course-poursuite haletante s'engage entre l'armée et un fugitif. Le climat est rude et le fugitif rusé. Mais qui est-il donc ? La découverte de son identité changera la vie de Pavel, l'un de soldats. Il découvrira qu'une autre vie est possible, au loin, dans l'archipel des Chantars. Pour certains, c'est le meilleur livre d'Andreï Makine. Dans tous les cas, on ne peut qu'admirer la qualité de son écriture, la beauté des paysages qu'il décrit et s'enthousiasmer pour cet excellent roman. On vous le conseille, tout comme "L'ami arménien" récemment paru !


LES AVENTURES DE CHINA IRON
Gabriela Cabezón Cámara
(Éditions de l'Ogre, 236p., 34.--frs.)

Les Aventures de China Iron, second roman de Gabriela Cabezón Cámara, célébré par la critique et finaliste de l'International Booker Prize 2020, est l'épopée radieuse et lumineuse d'une femme qui se libère et emporte avec elle les paysages sans limites de la pampa. Prenez Martín Fierro, un gaucho qui donne son nom à un poème épique, un mythe fondateur de l'Argentine. Imaginez maintenant qu'il ait une femme, China, et que ce soit elle qui parte à la conquête d'une nouvelle façon de vivre ensemble. Vous tenez là à la fois une merveilleuse histoire d'amour et d'aventures, un western queer, et un appel à fonder un monde où toutes les créatures s'embrasseraient avec désir et jouiraient du même amour pour les rivières, les oiseaux ou les arbres, et où elles ne se sentiraient plus jamais seules. Gabriela Cabezón Cámara s'empare d'un canon de la littérature argentine, le subvertit et fait des Aventures de China Iron un mythe universel et contemporain, empli de joie, d'amour et de liberté.


UN SI BEAU DIPLÔME!
Scholastique Mukasonga
(Folio, 208p., 12.90 frs.)

Comment sauver son enfant d’une mort certaine ? Faut-il, comme le croit le père de l’auteur, faire confiance à l’école afin qu’elle obtienne un «beau diplôme»? Ainsi elle ne serait plusni hutu ni tutsi : elle atteindrait le statut inviolable des «évolués». C’est justement pour obtenir ce certificat que l’auteur sera obligée de prendre le chemin de l’exil. Elle passera de pays en pays, au Burundi, à Djibouti puis en France. Tantôt les chances que lui promettait ce précieux papier apparaissent comme une certitude, tantôt elles se volatilisent tel un mirage. Comme le lui avait dit son père, ce «beau diplôme» sera le talisman, toujours source d’énergie, qui lui permettra de surmonter désespérance, désillusions et déconvenues. L’auteur revient ici à la veine autobiographique, avec ce style fluide, plein d’humour et de fantaisie qui rend passionnant le récit de ses souvenirs, si douloureux soient-ils parfois.


AU NORD DU MONDE
Marcel Theroux
(Éditions Zulma, 400p., 31.90 frs.)
A la frontière d'un monde perdu, Makepeace, shérif d'une ville vidée de ses habitants, patrouille dans les rues en ruines, sauvant les livres des décombres, et conservant précieusement les armes trouvées dans les maisons. Cette terre froide et inhospitalière porte les stigmates de la catastrophe qui a détruit le monde alentour. Mais c'est là aussi que Makepeace découvre des preuves de survie : Ping tout d'abord, qui émerge de l'immensité de la forêt, parlant une langue inconnue et trahissant une peur terrible, mais avec qui Makepeace renoue des liens humains ; puis, de plus loin, lorsque le ciel de ces terres abandonnées est pour la première fois traversé par un avion. Alors Makepeace prend la route, à cheval, les armes à la ceinture et l'espoir chevillé au corps. A travers un paysage glacé, la silhouette sur son cheval semble hanter un monde désert, mais en croise bientôt d'autres : des survivants agressifs, des microsociétés construites sur la terreur, défendant leurs maigres biens et leurs villages squelettiques comme des forteresses, développant, à grands renforts de croyances apocalyptiques, un système de justice arbitraire et des camps de travail, renouant avec le pire de l'histoire et les cauchemars du monde disparu. Ecrit au cordeau, Au nord du monde saisit le lecteur, le glace et l'emporte à la fois, ne le quitte plus, le guide sur ces routes terrifiantes et sublimes, dans un monde fini où tout pourtant semble toujours pouvoir recommencer, par la seule force d'un personnage, Makepeace, création romanesque puissante et, à l'image du genre humain, insondable et

L'archipel d'une autre vie
Andreï Makine
Editions points (12,30.- Chf) 

Aux confins de l'Extrême-Orient russe, le long du fleuve Amour, une course-poursuite haletante s'engage entre l'armée et un fugitif. Le climat est rude et le fugitif rusé. Mais qui est-il donc ? La découverte de son identité changera la vie de Pavel, l'un de soldats. Il découvrira qu'une autre vie est possible, au loin, dans l'archipel des Chantars. Pour certains, c'est le meilleur livre d'Andreï Makine. Dans tous les cas, on ne peut qu'admirer la qualité de son écriture, la beauté des paysages qu'il décrit et s'enthousiasmer pour cet excellent roman. On vous le conseille, tout comme "L'ami arménien" récemment paru !


Impossible
Erri de Luca
Editions Gallimard (26,90 Chf)

Un randonneur des Dolomites a chuté dans le vide. Celui qui le suivait de loin est accusé de meurtre. Le jeune magistrat qui instruit l'affaire est persuadé de sa culpabilité : les deux hommes étaient révolutionnaires quarante ans auparavant et se connaissaient bien. Ce livre est le dialogue entre le magistrat et l'accusé, entrecoupé de lettres de l'accusé à la femme qu'il aime. Dans un style dépouillé, Erri de Luca nous fait part de ses réflexions humanistes sur l'amitié, le sens de l'engagement, la trahison avec un grand talent. Très intéressant !


Jours A Leontica
Fabio Andina
Editions Zoé (29,90.- Chf) 

L'auteur raconte les journées que le narrateur passe avec Felice, un montagnard taiseux et attachant de Leontica, un village du val Blenio au Tessin. C'est un livre qui se sirote, où le temps s'égrene lentement, au rythme de la nature et des saisons. Cette lenteur est toute relative d'ailleurs : il se passe toujours quelque chose à Leontica, où nous côtoyons les habitants du village aux habitudes immuables. Avec son écriture sensible, Fabio Andina nous enchante et fait revivre en nous des souvenirs de montagne. Un très beau livre.


Ame brisEe
d'Akira Mizubayashi
En 1938, à Tokyo, un quator sino-japonais s'est réuni pour répéter. Yu, le professeur japonais, partage avec passion son amour de la musique classique, en compagnie de son petit garçon Rei, qui lit. Mais la répétion va être interrompue par l'arrivée de soldats, qui briseront le violon de Yu. Yu a eu le temps de cacher son fils dans une armoire, avant d'être emmené avec les autres musiciens. C'est à la fois l'histoire de ce violon brisé et celui de Rei, devenu grand, qui le fera revivre, par amour pour son père disparu. Un livre magnifique, sensible, qui ne pourra que vous séduire, comme il a séduit notre petite équipe et nos clients.



La province du Bengale est un pilier important de la république indienne. Y sont nés de nombreux artistes: peintres, poètes, cinéastes, écrivains.

Abir Mukherjee est à la fois écossais et bengali. Il est l'auteur de quatre titres (dont 2 traduits en français) qui se situent à Calcutta ou dans sa région dans les années 1920 au moment où la domination britanniques'effrite et les forces indiennes entrevoient la liberté :

LES PRINCES DE SAMBALPUR
Editions Liana Levi
(360 pages, 32.- Chf)

Polar qui a pour cadre une principauté liée au Raj et qui révèle la puissance politique des femmes contenues dans leur gynécée.

Le grand intérêt de cette série est la façon subtile qu'a l'auteur - sensible aux deux cultures - de plonger derrière le voile des mythes que la littérature a construits et de changer le regard sur cette période récente de l'histoire de l'Inde.


LIGNES DE CRETES
Promenades littéraires en montagne
Editions Noir sur Blanc (296 pages, 35.- Chf) 

"La montagne suisse a attiré un nombre impressionnant d’écrivains venus du monde entier. L’ouvrage se propose d’explorer les relations très riches entre le paysage et la littérature, à travers vingt randonnées en montagne dans toute la Suisse."

À la fois un guide de randonnées, une anthologie de textes d’écrivains sur la montagne, et un recueil d’éléments géomorphologiques sur le paysage, cet ouvrage est une très belle surprise de l'édition qui devrait séduire les nombreux curieux du paysage helvétique.


L'USAGE DU MONDE
Nicolas Bouvier
Texte lu par Jérémy Lopez
10 heures pour 36.60 Chf

Le classique de la littérature de voyage, notre livre totem, désormais aussi en livre audio!
L'expérience d'écouter un texte lu amène d'autres sensations que celles de la lecture active.
Il existe un catalogue toujours plus important de livres lus. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de la librairie.


EVEREST 1925 - Un journal oubliE
(150 pages, nombreuses illustrations, 25.- Chf

Le carnet de route de René Aubert, retrouvé dans un vieil agenda, est la dernière pièce manquante au récit de l'expédition suisse à l'Everest, qui appartient à la mémoire collective de tous les alpinistes de nos régions. Il raconte avec simplicité le quotidien de ceux qui  ouvrirent la voie vers le Col Sud à travers la redoutable cascade de glace.
Remarquable travail d'édition de l'imprimeur carougeois Pierre Chevalier, qui nous fait savoir qu'il ne reste que quelques rares exemplaires. Pas de réimpression prévue. Qu'on se le dise!


LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FETER SON ANNIVERSAIRE
Jonas Jonasson
(450 pages, 15.40 Frs)

"Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao..."

Une histoire originale, jubilatoire, déjantée...


MON AMIE ROSY
Gérald Durrell
(313 pages, 15.50 Frs)

Où l'on découvre comment Adrian, la vingtaine sage et sérieuse, va, grâce à un lointain oncle banni depuis longtemps pour excentricités, se frotter à l'Aventure:
La livraison d'une éléphante aussi charmante qu'ivrognesse, au gosier plus pentu qu'un Exley et un Bukowski réunis, le chasse de son existence mesurée. le tonton l'a doté de cinq cents livres pour veiller sur le bestiau affectueux.
Aventures cocasses et délirantes à travers la campagne anglaise. Humour british garanti!


LES 3 PREMIERES ENQUETES DE MME RAMOTSWE
Alexander McCall Smith
(680 pages, 23.80 Frs)

Precious Ramotswe - forte femme à tous points de vue - après une terrible épreuve - lance la première agence de détectives du Botswana purement féminine. Avec bon sens et bienveillance elle résout les problèmes de ses concitoyens - tromperies, cachotteries, mensonges. L' auteur écossais a vécu jusqu'à 18 ans en Afrique de l'Est. En créant le personnage de Mma Ramotswe, il a voulu rendre à cette région le bonheur qu'il y avait vécu. Du coup il présente un pays et un peuple - pas sans défaut - mais honnête, travailleur avec légereté, causticité et humour. On peut lire séparément les 21 romans qui mettent en scène l'équipe de la 1ère agence féminine de détectives du Botswana!


LA PAPETERIE TSUBAKI
Ito Ogawa
(375 pages, 34.- Frs)

Héritière de la papeterie de sa grand-mère, Hatoko reprend en même temps l'activité d'écrivaine public. Ce qui lui vaut d'être confrontée à toutes sortes situation de l'existence de ses client(e)s. Elle va s'en titrer avec élégance et délicatesse, elle dont le but est de résoudre les conflits et d'apaiser les chagrins.


LA PLUS PRECIEUSE DES MARCHANDISES
Jean-Claude Grumberg
(102 pages, 9.70 Frs)

Ce conte - court mais ò combien percutant - fait émerger du pire de l'être humain, ce qu'il y a de bon, de très bon, de meilleur. Un texte qui laisse une trace durable.


MÉMOIRES SOUS-GLACIAIRES                                 
Etienne Mayerat                                                             
Édité à compte d'auteur, mars 2021 (199 pages, 40.00 frs)

Au travers de 200 pages en couleurs, Etienne Mayerat nous fait découvrir de magnifiques formations sous-glaciaires de 14  glaciers suisses, avec un texte historique  sur les glaciers. C'est magnifique et passionnant.                              


BALAGAN                                                                     
Alexandra Schwartzbrod                                             
Editions Rivages noir, mars 2021 (315 pages, 13.80 frs.)

Quelques mois après l’éclatement de la deuxième Intifada, deux attentats sanglants ravagent les toilettes du quartier juif puis celles du quartier arabe de la vieille ville de Jérusalem. L’affaire est confiée au commissaire Landau, un policier réputé pour son engagement sans failles contre le terrorisme. Accouru sur les lieux des drames, un autre policier va s’y intéresser, Eli Bishara, un inspecteur arabe israélien que tout oppose à Landau. Cantonné depuis l’Intifada dans les affaires de mœurs, Bishara recherche une Israélienne disparue dans la vallée du Jourdain mais son enquête le ramène aux attentats de la vieille ville.


L'ÎLE AU SECRET                                                         
Ragnar Jónasson                                                         
Editions Points, février 2021 (308 points, 13.00 frs.)

Au large des côtes de l'Islande, l'île d'Ellidaey abrite la maison la plus isolée au monde. C'est sur cette terre sauvage que quatre amis ont choisi de fêter leurs retrouvailles. Mais, après la chute mortelle de l'un d'entre eux, la petite escapade tourne au drame.
L'inspectrice Hulda, quinze ans avant les événements survenus dans La Dame de Reykjavík, n'a qu'une ambition : découvrir la vérité. Pas du genre à compter ses heures, Hulda ne prendrait- elle pas l'affaire trop à cœur ? Elle n'a jamais connu son père et a toujours entretenu avec sa mère une relation en dents de scie. Une vie de famille tellement chaotique que son job semble la seule chose capable de la rattacher à la réalité... Mais sur l'île d'Ellidaey plane une atmosphère étouffante. Les fantômes du passé ressurgissent.


LA TRAVERSÉE                                                             
Patrick de Sait-Exupéry                                               
Editions Les Arènes, mars 2021 (318 pages, 35.90 frs.)

La traversée : un périple à travers l'immense forêt congolaise, de Kigali au Rwanda à Kinshasa en République démocratique du Congo. Un invraisemblable voyage, en moto, en camion, en barge, malgré les trafiquants, la fièvre Ebola, les groupes armés. Une traversée dans une nature dantesque où les hommes et les femmes vivent coupés du monde. L'enjeu ? Vérifier les accusations des autorités françaises, répétées inlassablement depuis plus de vingt ans : un génocide se serait déroulé au cœur de la forêt équatoriale congolaise, des centaines de milliers d'hommes et de femmes auraient été massacrés dans l'indifférence.
Au fil des étapes, émouvantes, savoureuses ou romanesques, les témoins parlent. La vérité émerge, et avec elle le rôle de la France au Rwanda puis au Congo. Un engrenage qui a conduit Paris à s'enfoncer toujours plus avant dans la compromission. Un reportage fascinant. Une odyssée au cœur de l'Afrique.


LEXIQUE DE MES VILLES INTIMES                             
Yuri Andrukhovych                                                       
Editions Noir sur Blanc, mars 2021 (361 pages, 28.00 frs.)

« L'auteur s'est tellement égaré dans les chemins de traverse entre le réel et l'imaginaire, qu'il prend le parti de prévenir que tous les protagonistes sont le fruit de son imagination, de même que toutes les histoires, les situations et, d'ailleurs, les villes de ce livre. » Le ton est donné : le Lexique de Yuri Andrukhovych fait le portrait de 44 villes réelles à travers le monde, mais elles sont vues par le prisme de son imaginaire débridé et malicieux. À l'affût des situations absurdes et des personnages les plus atypiques, l'auteur nous emmène dans un voyage improbable qui passe par Minsk, Odessa, Detroit, Strasbourg, Lausanne, Drohobytch, Berlin...
Andrukhovych entremêle les histoires de coeur et les polémiques contemporaines, le cliché et L'Épiphanie, l'anecdote et les idées de roman.
Nomade de ville en ville, l'auteur affûte son regard sur les plus petits détails, jusqu'à nous donner, par touches, sa vision de l'universel.


EM                                                                                   
Kim Thúy                                                                       
Editions Liana Levi, février 2021 (155 pages, 24.40 frs.)

La vérité de cette histoire est morcelée, incomplète, inachevée dans le temps et dans l’espace. Elle passe par les colons implantés en Indochine pour y exploiter les terres et les forêts. Par les hévéas transplantés et incisés afin de produire l’indispensable caoutchouc. Par le sang et les larmes versés par les coolies qui saignaient les troncs. Par la guerre appelée «du Vietnam» par les uns et «américaine» par les autres. Par les enfants métis arrachés à Saigon par un aigle volant avant d’être adoptés sur un autre continent. C’est une histoire d’amour qui débute entre deux êtres que tout sépare et se termine entre deux êtres que tout réunit; une histoire de solidarité aussi, qui voit des enfants abandonnés dormir dans des cartons et des salons de manucure fleurir dans le monde entier, tenus par d’anciens boat people.
Avec ce livre, Kim Thúy nous découvre, au-delà des déchirements, l’inoubliable pays en forme de S qu’elle a quitté en 1975 sur un bateau.


LES PONDEUSES DE L'IOWA                                     
Deb Olin Unferth                                                           
Editions Grasset, mars 2021 (395 pages, 38.60 frs.)

Janey a 15 ans lorsqu'elle quitte New York pour rejoindre son père biologique dans l'Iowa. Alors que sa mère lui avait caché l'identité de son géniteur jusque-là, elle se débrouille pour traverser les Etats-Unis, laissant derrière elle sa vie d'avant. Les années passent et Janey doit trouver un travail. Son père l'incite à contacter Cleveland, une vieille connaissance de sa mère qui travaille pour la Fédération des producteurs d'oeufs de l'Iowa.
La vie professionnelle de cette dernière bascule le jour où elle s'est retrouvé nez à nez avec une poule venant de s'échapper d'une ferme tout juste inspectée. Cleveland, qui a choisi de la sauver et de repartir en voiture avec elle, prend peu à peu conscience des conditions dans lesquelles vivent les poules pondeuses et décide de passer à l'action. Janey travaille depuis quelques temps aux côtés de Cleveland lorsqu'elle découvre ces opérations clandestines : vidéos illégales, photographies, et surtout vol d'animaux.
Mais quand Janey la prend sur le fait, sa supérieure la convainc de se rallier à la cause et de monter avec elle sur une opération qui marquerait le monde à jamais. L'idée est simple : braquer discrètement La Ferme Heureuse de la Famille Green où s'accumulent près d'un million de poules et subtiliser, en une nuit, toutes ces volailles sans éveiller l'attention des propriétaires. Du jamais vu. Pour réaliser ce "casse" , Cleveland et Janey vont faire appel à une centaine d'activistes, emprunter plus de 60 camions et réunir beaucoup de courage pour tenter de libérer ces poules-pondeuses.
Les pondeuses de l'Iowa est une tragi-comédie loufoque et terriblement efficace.


UN AMOUR GREC                                                         
Zoé Valdés                                                                     
Editions Arthaud, janvier 2021 (180 pages, 30.80 frs.)

« On apprend toujours de la douleur, elle le savait depuis toute petite ; et de la détresse, davantage encore. C’est pourquoi elle a accepté avec humilité cette solitude, qu’elle a — dans une certaine mesure — choisie. Elle s’est juré qu’il n’y aurait plus dorénavant d’autre homme dans sa vie que son fils, Petros, le fruit de sa passion de jeunesse. Petros était son chef-d’œuvre, l’œuvre du premier amour. » Dans un Cuba asphyxié par l’oppression, Zé, adolescente, tombe enceinte d’un marin de passage. Reniée par son père, jugée par la société, elle élève son enfant avec l’aide des femmes de sa famille. Son fils Petros deviendra un pianiste de renom dont la carrière le mènera avec sa mère jusqu’en Grèce, sur les traces de son père. Grâce à la musicalité singulière d’une langue à la fois simple et poétique, Zoé Valdés retrace un parcours cousu de ruptures et d’exils et transforme les difficultés de la vie en chant d’espoir.


AZADI  - LibertE, Fascisme, Fiction                             
Arundathi Roy                                                               
Editions Gallimard, février 2021 (231 pages, 35.00 frs.)

Azadi signifie « liberté » en ourdou. Il s'agit, à l'origine, d'un cri de ralliement cachemiri contre le gouvernement indien qui a été repris par le peuple lui-même pour protester contre ses dirigeants.
Dans ce recueil d'essais brûlants d'actualité, Arundhati Roy nous met au défi de réfléchir sur le sens de la liberté dans un monde où l'autoritarisme va croissant. À travers ces textes, et ces temps troublés, elle explore l'importance du langage, le rôle de la fiction et de l'imagination, ainsi que les répercussions de la crise sanitaire sur la société indienne.
Pour Arundhati Roy, la pandémie que nous traversons fait figure de portail entre un monde et un autre. En dépit de la maladie et de la dévastation qu'elle produit dans son sillage, elle représente peut-être aussi une chance pour l'humanité d'inventer un monde différent.


TOUTES CES FOUTAISES                                           
Ezzedine Fishere                                                           
Editions Joelle Losfeld, mars 2021 (283 pages, 35.00 frs.)

Amal, une jeune Américaine d’origine égyptienne, vient de sortir d’un an de prison. Elle a été inculpée pour appartenance à une organisation étrangère visant à déstabiliser le régime, une ONG en l’occurrence. Durant une fête célébrant sa sortie de prison, elle rencontre Omar, un chauffeur de taxi. Ils passent la soirée et la nuit ensemble. Quarante-huit heures séparent Amal de son retour aux États-Unis et c’est durant ce laps de temps que se déroule le roman. Amal et Omar feront l’amour, souvent, se raconteront et raconteront l’Égypte d’une jeunesse contemporaine depuis 2011 jusqu’à aujourd’hui, pleine d’espoirs mais souvent désenchantée.
À l’instar des Mille et Une Nuits, Ezzedine Fishere nous propose des récits enchâssés avec pour cadre l’histoire d’Amal et Omar. S’inspirant de faits réels, le roman n’est pas seulement bien documenté, il est empreint d’un humour noir et d’une autodérision ravageurs


LE MESSIE DU DARFOUR                                       
Abdelaziz Baraka Sakin                                         
Editions Zulma, mars 2021 (165 pages, 14.90 frs.)

«C’était la seule à Nyala et sans doute même dans tout le Soudan à s’appeler Abderahman.» Avec son prénom d’homme et sa cicatrice à la joue, terrible signe de beauté, Abderahman est la fille de fortune de tante Kharifiyya, sans enfant et le cœur grand, qui l’a recueillie en lui demandant de ne plus jamais parler de la guerre. De la guerre, pourtant, Abderahman sait tout, absolument tout.
C’est un jour de marché qu’elle rencontre Shikiri, enrôlé de force dans l’armée avec son ami Ibrahim. Ni une, ni deux, Abderahman en fait joyeusement son mari. Et lui demande de l’aider à se venger des terribles milices janjawids en en tuant au moins dix.
Formidable épopée d’une amazone de circonstance dans un monde en plein chaos, le Messie du Darfour est une histoire d’aventure et de guerre, une histoire d’amitié et de vengeance qui donne la part belle à l’humour et à la magie du roman.


ZÉBU BOY 
Aurélie Champagne
Éditions Points roman, 2021 (299 pages, 13.00 Frs)

Madagascar, mars 1947, l’insurrection gronde. Peuple saigné, soldats déshonorés, ce soir, l’île va se soulever, prendre armes et amulettes. Zébu Boy, fierté de son père, qui s’est engagé pour la Très Grande France, s’est battu pour elle et a survécu à la guerre, aux Allemands, aux Frontstalags. Héros rentré défait et sans solde, il a tout perdu et a dû ravaler ses rêves de citoyenneté. Ambila qui ne croit plus en rien, sinon à l’argent qui lui permettra de racheter le cheptel de son père et de prouver à tous de quoi il est fait. Ambila, le guerrier sans patrie, sans uniforme, sans godasses, sans mère, qui erre comme attaché à la vie et se retrouve emporté dans les combats, dans son passé, dans la forêt. Roman de la croyance, du deuil et de la survie, Zébu Boy fait naître les fleurs et se changer les balles en eau. Tout entier traversé d’incantations, ce premier roman qui oscille entre destin et pragmatisme, est porté par une langue puissante et fait entendre la voix mystérieuse qui retentit en chaque survivant.    

ÊTRE UN CHÊNE 
Sous l'écorce de Quercus
Laurent Tillon
Éditions Actes Sud, 2021 (302 pages, 33.90 Frs)

Laurent Tillon s’attache aujourd’hui à raconter l’histoire d’un chêne pédonculé bien particulier de la forêt de Rambouillet. A travers la vie pleine de suspense et de rebondissements de ce chêne, c’est l’occasion de brosser, avec tendresse et humour, les portraits étonnants de toute une galerie d’êtres qui interagissent avec lui, du champignon invisible (mais néanmoins indispensable) au cerf et au loup en passant par le capricorne, le mulot et bien d’autres encore. Bien qu’en apparence parfaitement immobile, Quercus tisse des liens indéfectibles avec tous les habitants de la forêt. Prédation bien sûr, mais surtout coopération et alliances à tous les étages, du sous-sol à la canopée. Ayant dressé ses premières feuilles quelques décennies avant la Révolution française, dans un paysage de lande arborée difficilement imaginable aujourd’hui, Quercus raconte aussi un volet de l’histoire tumultueuse des hommes à travers leurs relations complexes et ambigües aux arbres. De la forêt royale vouée au seul divertissement de la cour jusqu’au souci du végétal qui irrigue maintenant des pans entiers de la société, Laurent Tillon évoque avec empathie l’émergence et l’évolution de la sensibilité au vivant.


COMME DES LIONS
Fatima Bhutto
Éditions Pocket, 2021 (522 pages, 15.40 Frs)

Jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour échapper à notre vie ?                                                                Anita vit dans le plus grand bidonville de Karachi. Sa mère est une maalish wali, payée pour masser les vieux os fatigués des femmes riches. Anita fait bientôt la connaissance de son voisin, un homme âgé dont les étagères regorgeant de livres promettent une échappée vers l'ailleurs...
De l'autre côté de Karachi habite Monty, fils d'un père exigeant et richissime qui possède la moitié de la ville. Mais Monty, troublé par l'arrivée d'une fille rebelle dans son école, s'écarte de la voie qui lui était toute tracée.
Le père de Sunny a quitté l'Inde pour l'Angleterre et donner à son fils les opportunités qu'il n'a jamais eues. Pourtant, Sunny ne s'intègre pas. Lorsque son cousin fondamentaliste le rejoint, Sunny réalise peu à peu que la vie a peut-être plus à lui offrir.
Alors que leurs existences se croisent dans le désert, là où la vie et la mort s'entremêlent étroitement, tous trois seront confrontés à des choix terribles.

À DOS D'OISEAUX   
Sarah Marquis (premier roman)       
Éditions Michel Lafon, 2021 (303 pages, 29.50 Frs)

Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre. Ce livre est à la fois un roman d'aventures, un polar à l'intrigue brillamment maîtrisée et un conte fantastique qui nous fait accéder à la magie universelle : celle de la Nature telle que nous devrions la « ressentir » pour la laisser nous transmettre ses forces au lieu de la saccager.
Un chemin initiatique qui peut changer nos vies.

RIVAGES DE LA COLÈRE   
Caroline Laurent    
Éditions Pocket, 2020 (421 pages, 14.60 Frs)

Au coeur de l'océan Indien, ce roman met à jour un drame historique méconnu. Et nous offre aussi la peinture d'un amour impossible. Septembre 2018. Pour Joséphine, l’heure de la justice a sonné. Dans ses yeux, le visage de sa mère...
Mars 1967. Marie-Pierre Ladouceur vit à Diego Garcia, aux Chagos, un archipel rattaché à l'île Maurice. Elle qui va pieds nus, sans brides ni chaussures pour l'entraver, fait la connaissance de Gabriel, un Mauricien venu seconder l'administrateur colonial. Un homme de la ville. Une élégance folle.
Quelques mois plus tard, Maurice accède à l'indépendance après 158 ans de domination britannique. Peu à peu le quotidien bascule et la nuit s'avance, jusqu'à ce jour où des soldats convoquent les Chagossiens sur la plage. Ils ont une heure pour quitter leur terre. Abandonner leurs bêtes, leurs maisons, leurs attaches. Et pour quelle raison ? Pour aller où ?
Après le déchirement viendra la colère, et avec elle la révolte.
C'est l'histoire de Thula, la belle et courageuse Thula, prête à tout pour sauver les siens au risque de tout sacrifier.

LA DERNIÈRE TEMPÊTE   
Ragnar Jonasson  
Éditions La Martinière noire, 2021 (282 pages, 35.70 Frs)

A Reykjavík, l'enquêtrice Hulda Hermansdóttir, la quarantaine, fuit sa famille dysfonctionnelle en se jetant à corps perdu dans le travail. Sa fille Dimma est en perpétuelle crise, et les relations avec son mari, John, se sont terriblement dégradées. A l'autre bout du pays, dans une ferme d'une vallée reculée de l'est de l'Islande, un couple est l'otage d'une terrible tempête de neige quand un homme vient frapper à leur porte et réclame l'asile pour la nuit. Son discours est décousu, son regard, indéchiffrable. Les rafales reprennent de plus belle, l'électricité est soudain coupée : le couple se retrouve coincé avec l'inconnu. Pour tous, à Reykjavík ou dans la vallée perdue, ces quelques jours avant Noël vont tout faire basculer. La famille de Hulda explose. Et dans la petite ferme, deux mois après les faits, on a retrouvé deux cadavres. Un double meurtre sur lequel Hulda va se jeter pour tenter d'oublier son chagrin et sa colère.  "L'un des meilleurs romans policiers de l'année" selon The Sunday Times et Financial Times

LA JUNGLE DES OCÉANS 
Ian Urbina 
Éditions Pocket, 2021 (789 pages, 17.- Frs)

C’est un Far West liquide, la dernière frontière sauvage, infestée de pirates et de mercenaires, de braconniers et d’empoisonneurs – et qui ne connaît aucune règle. Ici, l’esclavage est encore de mise pour des milliers de forçats-pêcheurs sous amphétamines. Ici, peu importe que les États-Unis enfouissent l’arsenal chimique syrien ou les cadavres de leurs ennemis. Le droit n’existe pas. Ni de l’homme, ni du commerce, ni de l’environnement. Trois ans durant, le reporter du New York Times et prix Pulitzer Ian Urbina a écumé toutes les mers du globe. Il en revient avec cette enquête-somme, entre roman d’aventures, film d’horreur et signal d’alarme.

AFFAMEE
Raven Leilani  
Editions Cherche Midi, 2021 (311 pages, 35.90 frs)

Edie, jeune Afro-Américaine, a décroché un poste dans l'édition, mais il semble toujours y avoir quelqu'un de plus respectable ou de plus "blanc" prêt à prendre sa place. Côté sexe, sa vie est assez débridée, mais sentimentalement les résultats ne sont guère satisfaisants. Or voilà qu'elle rencontre - par Internet - Eric, un homme blanc plus âgé qu'elle, avec qui elle entame une aventure aussi torride qu'ambiguë.
Elle fait bientôt la connaissance de son épouse, qui lui propose de venir habiter chez eux pour s'occuper de leur fille adoptive, une adolescente afro-américaine un peu perdue dans ce milieu huppé. La cohabitation - floue, sous tension - va exacerber les conflits latents, et générer des situations pour le moins inhabituelles, sur fond de séduction et d'incompréhension. Avec ce premier roman aussi sulfureux que dérangeant, Raven Leilani dresse un tableau acerbe des liens sociaux et raciaux dans l'Amérique contemporaine, où tabous et fantasmes mènent la danse.

FALASTIN  
Sami Tamimi, Tara Wigley 
Préface de Yotam Ottolenghi

Il y a donc eu le génial Jerusalem et il y a maintenant le non moins génial Falastin, comme en écho. Ce livre de 100 recettes plus appétissantes les unes que les autres est un vrai voyage au coeur de ce territoire qui a vu naître Sami. Il nous emmène dans un voyage initiatique et gourmand et nous plonge au coeur de sa culture. Ce n’est pas qu’un livre de recettes, c’est aussi un livre qui raconte une histoire, avec des portraits tels celui de Kamel Hashlamon, le spécialiste de l’art du tahiné ou de Baseema Barahmeh agricultrice, mère de famille  et membre du conseil d’administration et de l’association pour le commerce équitable.
Côté cuisine, absolument TOUT me fait envie. C’est plein de couleurs, plein de saveurs. Les recettes sont à la fois modernes et traditionnelles (oui oui, c’est possible) et surtout, elles sont RÉALISABLES. Une magnifique mise en valeur de la cuisine locale, sublimée par les très belles photographies de Jenny Zarins.


LE GRAND LIVRE DE LA CUISINE INDIENNE
Sandra Salmandjee   
Éditions Mango, 2021 (49,- Frs, 287 pages)

Le livre de référence de la cuisine indienne !                    Sandra Salmandjee, spécialiste de la cuisine indienne. 150 recettes : tous les plats incontournables, sans oublier les recettes de base, les sauces et condiments, les accompagnements, les pains, les boissons… Des centaines de pas à pas pour maîtriser les gestes. Les ustensiles et les ingrédients indispensables, des astuces, des conseils et des adresses. Sandra Salmandjee, alias Sanjee, a su fédérer les palais aiguisés autour des spécialités d'un pays qui lui ressemble. Tout n'est que sourire et délices, couleurs, partage et gastronomie. Elle manie les épices comme personne : coriandre, gingembre, curcuma n'ont aucun secret pour elle. Dans sa famille, la cuisine se transmet et s'enrichit de cultures diverses : une pincée de gastronomie française - elle vit en France - et surtout un grand bol de saveurs indiennes qui lui vient de ses ancêtres.

MICHEL DARBELLAY  
Fondation Pierre Gianadda, 2020-2021 (65.00 frs., 294 pages )

En cinquante ans de carrière dans l’image, Michel Darbellay a arpenté le Valais de toutes les manières : à pied, à skis, en moto, en voiture, en hélicoptère et en avion. La Fondation Pierre Gianadda rend aujourd’hui hommage à un photographe de talent, un ami fidèle. À la suite de son père Oscar, photographe, cinéaste et éditeur de cartes postales, Michel Darbellay a poursuivi un but premier : faire découvrir le Valais dans sa diversité et, plus encore, le faire apprécier autant qu’il l’aimait. Homme de terrain, attentif aux changements de lumière dans la nature, Michel était sensible au passage du temps, aux rituels saisonniers, aux variations de couleurs et d’atmosphère. Tout naturellement donc, l’idée des quatre saisons s’est imposée. Un fil rouge d’ailleurs plusieurs fois suivi par le photographe lui-même dans ses publications, mais également un clin d’œil au maestro Claudio Scimone et au chef-d’œuvre de Vivaldi...                                                     
Michel Darbellay ayant aussi parcouru d’autres pays, quelques images de ses périples au Canada (1962), en Asie (1971) ou en Bretagne (1975) sont présentées pour la première fois.


GOODBYE AMERICA 
Revue 6 mois, no.20/2020-2021, 41.50 frs)

Au sommaire
Triptyque : « Goodbye America »
Cash misère
Six ans durant, Matt Black a avalé des dizaines de milliers de kilomètres. De la Californie à New York, un road trip dans l'Amérique des laissés-pour-compte.
La peur au ventre
Le racisme touche jusqu'au corps. Dans le Sud conservateur, des femmes noires ont confié à Bethany Mollenkof leur angoisse de mourir en couches ou d'être empêchées d'avorter.
Au milieu court une frontière
Les enfants sont nés sur le sol américain. Leurs parents, sans-papiers, se font expulser. Des deux côtés de la frontière mexicaine Rachel Woolf a suivi une famille déchirée.
Les confinés : quand le coronavirus se propage, le monde se met sur pause.
Entretien : REZA. Le photographe iranien pense toujours qu'une photo peut changer le monde.

UNE SAISON DOUCE 
Milena Angus      
Éditions Liana Levi, 2021 (25,90 Frs)

Il pleuvait à torrents et personne, vraiment personne, n’était prêt à ouvrir sa porte, et surtout pas à ces individus. Oui, il y avait des Blancs parmi eux – les humanitaires qui les accompagnaient – mais ils étaient tout aussi étranges que les autres malheureux, mal fagotés et mal en point. Que venaient-ils faire, ces envahisseurs, dans notre petit village où il n’y avait plus de maire, plus d’école, où les trains ne passaient plus et où même nos enfants ne voulaient plus venir? Nous nous demandions comment les affronter, où les abriter puisqu’il le fallait. Eux aussi, les migrants, avaient l’air déboussolés. C’était pour ce coin perdu de Sardaigne, ce petit village délaissé, qu’ils avaient traversé, au péril de leur vie, la Méditerranée? C’était ça, l’Europe?

PUISSIONS-NOUS VIVRE LONGTEMPS 
Imbolo Mbue   
Éditions Belfond, 2021 (37,50 Frs)

Après l'immense succès de Voici venir les rêveurs, Imbolo Mbue revient avec une œuvre d'une force et d'une beauté inouïes. Dans la lignée des Damnés de la terre de Frantz Fanon, Puissions-nous vivre longtemps est un grand roman politique sur les dégâts du capitalisme à outrance, sur l'Afrique et sur les fantômes de la colonisation; c'est aussi l'inoubliable portrait d'une femme puissante et lumineuse.
C'est l'histoire d'un petit village d'Afrique de l'Ouest en lutte contre la multinationale américaine qui pollue ses terres et tue ses enfants.
C'est l'histoire d'une génération d'anciens qui a cru en la promesse d'une prospérité venue d'Occident.
C'est l'histoire d'une jeunesse qui décide de se révolter, quitte à user de la violence et à prendre les armes.
C'est l'histoire de Thula, la belle et courageuse Thula, prête à tout pour sauver les siens au risque de tout sacrifier.

LES LAMENTATIONS DU COYOTE   
Gabino Iglesias  
Éditions Sonatine, 2021(32,60 Frs)

La Frontera, une zone de non-droit séparant le Mexique des États-Unis. C’est là que sévit le Coyote. Personne ne connaît son nom, mais à quoi bon ? Il est le Coyote, tout simplement. Celui dont la mission divine est de sauver des enfants mexicains en leur faisant passer clandestinement la frontière vers la terre promise. La Virgencita veille sur eux – et sur lui, son guerrier sacré, son exécuteur des basses œuvres. Autour de lui, d’autres habitants de la zone, confrontés eux aussi à la violence, au deuil, au désespoir. Tous résolus à se soulever contre un monde qui fait d’eux des indésirables. Cavales, fusillades, cartels, sacrifices sanglants, fantômes et divinités vengeresses… L’heure de la revanche latina a sonné.               
Après Santa Muerte, on retrouve avec bonheur l'écriture viscérale, puissante et singulière de Gabino Iglesias, qui confirme son statut de grand maître du barrio noir. Roman choral de la communauté latino, Les Lamentations du coyote est un conte horrifique parfaitement maîtrisé, un coup de pied indispensable à la société américaine, qui envoie tout valser.

LE LADIES FOOTBALL CLUB
Stefano Massini 
Éditions Globe, 2020 (29.- Frs)

Le 6 avril 1917, à la pause déjeuner de l’usine de munitions Doyle & Walkers, à Sheffield, Royaume-Uni, Violet Chapman, ouvrière, prise d’une inspiration subite, donne un coup de pied dans l’espèce de balle qui se trouve au milieu de la cour en brique rouge de 330 pieds de long par 240 pieds de largeur.
Aussitôt, les dix autres femmes présentes lâchent leurs casse-croûtes et sautent du muret où elles étaient assises en rang d’oignons pour se mettre à courir elles aussi.
Ce simple coup de pied aurait pu les tuer. Car la balle est un prototype de bombe légère destinée à calculer la trajectoire de chute, avant de massacrer l’ennemi. Mais la bombe n’explose pas. C’est leur cœur qui le fait. Ce coup de pied vient de leur sauver la vie, à toutes.
Elles jouent pendant plus d’une demi-heure.
Et recommencent le lendemain. Et encore, et encore.
Jusqu’à jouer dans un vrai stade, jusqu’à affronter des professionnels !
Jusqu’à ce que les hommes – patron, chéris, papas – mettent leur veto à cette passion, à cette obsession, à cette libération.

LA SOMME DE NOS FOLIES
Shih-Li Kow (Malaisie) 
Editions Zulma, 2021 (16.50 frs)

Cette année-là, entre un déluge et une éclipse solaire, l’impétueuse Beevi hérite d’une grande demeure et adopte Mary Anne, débarquée sans crier gare de son orphelinat. Aidée de l’extravagante Miss Boonsidik, Beevi reconvertit la bâtisse – quatre tourelles, dix toilettes, des bibelots à foison et un jardin extraordinaire – en bed & breakfast pour touristes égarés… Une chronique absolument tendre, libre, drôle et incisive, d’un petit monde quelque part en Malaisie, aujourd’hui.

ESCAPADES HIVERNALES
70 itinéraires en raquettes ou à ski sur les crêtes de l'Arc jurassien franco-suisse.   
Jean-Luc Girod        
Éditions Rossolis, 2020 (25,- Frs)

Paradis pour la pratique des activités nordiques, l’Arc jurassien franco-suisse offre une multitude de possibilités d’escapades hivernales, de Montbéliard à Culoz du côté français, de Soleure à Genève du côté suisse. Fin connaisseur et passionné de cette montagne, Jean-Luc Girod propose 70 suggestions d’itinéraires. Il décrit l’environnement dans lequel la randonnée se pratique, détaille le parcours et donne des pistes pour la découverte des curiosités caractéristiques du massif. Et dans une logique transfrontalière, en toute liberté, il invite à évoluer de combe en forêt, de clairière en crête, avec toujours l’idée de cibler un point de vue, un belvédère, un crêt ou un sommet.


SKI DE RANDONNÉE
GRANDE TRAVERSÉE DES ALPES
Philippe Ertlen 
Éditions Olizane, novembre 2020 (39,- Frs)

Ce nouveau guide de ski de randonnée propose de nombreuses options de courses, massif par massif, toutes centrées sur un triple objectif : goûter aux multiples plaisirs du ski de montagne en utilisant ses propres moyens de progression, découvrir une montagne secrète en respectant les règles nécessaires à sa préservation, ouvrir les yeux sur les richesses culturelles des villages et des personnes qui les font vivre. A chacune et chacun de tracer sa voie propre, en une semaine, un mois ou un hiver, de Sospel à Heiligenblut ou d’Innsbruck à Briançon, selon son humeur et ses capacités, seul ou en bonne compagnie, en gardant en mémoire la maxime émise dans l’immédiat après-guerre par Jacques Rouillard et toujours autant d’actualité : « Loin des pistes, l’aventure ! ».                          PHILIPPE ERTLEN, amoureux des espaces naturels et sauvages, s’est engagé très tôt pour leur protection et privilégie un ski plaisir respectueux de l’environnement. Il est également l’auteur du Guide de ski de randonnée Vallée d’Aoste, paru dans la même collection aux Editions Olizane.

LES FICHES GRANIT 
Nouvelle collection de topos
Michel Piola      
Edité à compte d'auteur, 2020-2021 (7,- Frs la fiche)

Le massif du Mt Blanc, paradis de l’escalade en granite, est désormais référencé par ces « fiches granite » extraordinairement précises. Chaque fiche décrit un secteur choisi (8 actuellement), de façon exhaustive, avec une précision encore jamais atteinte. Les croquis en couleur et tracés sur photo font le double en dimension par rapport à tous les topos actuels. Une ingénieuse disposition en « dépliant » vertical permet d’avoir, dans une vision large, à la fois le croquis et (juste au-dessus) les tracés sur photo. De nombreuses nouvelles voies y sont décrites. La très haute précision de la description provient de la qualité du dessin, mais aussi du fait que l’auteur a parcouru personnellement tous les itinéraires.
Collection actuelle :                                               
1/ Pilier Rouge de Blaitière - secteur « L’eau rance d’Arabie »                         
2/ Pilier Rouge de Blaitière - secteur « Nabot Léon »       
3/ Pilier Rouge de Blaitière - secteur « Pointe Joséphine »   
4/ Aiguille du Midi - secteur « Dame du lac »                   
5/ Aiguille du Midi - secteur « Rébuffat »                         
6/ Aiguille du Midi - secteur « Dame du lac »                     
7 + 8/ Fiches en projet, intercalées ici pour cause de cohérence géographique          9/ Aiguille de la Varappe (Aig Dorées) - secteur « Eole danza per noi »                  10/ Aiguille de la Varappe (Aig Dorées) - secteur  «Capucin des Dorées »

UNE PERSONNE SENSIBLE 
Jáchym Topol  
Éditions Noir sur Blanc, 2021 (26,- Frs)

Après avoir bourlingué dans les festivals de théâtre d’Europe avec sa femme junkie et leurs deux enfants, Mour décide de rentrer en Bohême. Nous sommes en 2015 et le rejet des étrangers grandit partout. Après de nombreuses péripéties, dont un détour par la guerre du Donbass où Mour récupère Gérard Depardieu, la famille s’installe sur les rives de la Sázava, au sud-est de Prague. Mour est alors accusé d’avoir assassiné son beau-père. Il échappe à la justice et s’embarque dans un road trip à travers la région avec ses deux fils. À pied, en voiture et en bateau, ils rencontrent toutes sortes de personnages : gitans, prostituées, prêteurs sur gages, ivrognes, voyous… Le voyage culminera dans un grand final réunissant un mariage, un bordel, la police tchèque et un tank russe.
Bienvenue dans le Far East ! Dans ce roman très contemporain, alternant scènes grotesques, descriptions poétiques, dialogues drôles et enlevés, chacun vit selon ses propres lois. Sur un rythme trépidant, transgressant les tabous, Topol aborde les grands thèmes d’aujourd’hui : la religion, la famille, la survie au quotidien, le populisme et la menace russe.

DANS LE VENTRE DU CONGO   
Blaise Ndala  
Éditions Seuil, 2021(34,-- Frs)

Avril 1958. Lorsque s’ouvre l’Exposition universelle de Bruxelles, Robert Dumont, l’un des responsables du plus grand événement international depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, a fini par déposer les armes face aux pressions du palais royal : il y aura bel et bien un « village congolais » dans l’un des sept pavillons consacrés aux colonies. Parmi les onze recrues mobilisées au pied de l’Atomium pour se donner en spectacle figure la jeune Tshala, fille de l’intraitable roi des Bakuba. Le périple de cette princesse nous est dévoilé, de son Kasaï natal à Bruxelles en passant par Léopoldville, jusqu’à son exhibition forcée à Expo 58, où l’on perd sa trace.
Été 2004. Fraîchement débarquée en Belgique, une nièce de la princesse disparue croise la route d’un homme hanté par le fantôme du père. Il s’agit de Francis Dumont, professeur de droit à l’Université libre de Bruxelles. Une succession d’événements finit par leur dévoiler le secret emporté dans sa tombe par l’ancien sous-commissaire d’Expo 58. D’un siècle l’autre, le roman embrasse la grande Histoire pour poser la question centrale de l’équation coloniale : le passé peut-il passer ?
Blaise Ndala est né en 1972 en République démocratique du Congo. Il a fait des études de droit en Belgique avant de s’installer au Canada en 2007. Il y a publié deux romans remarqués, J’irai danser sur la tombe de Senghor (L’Interligne, 2014, prix du livre d’Ottawa), et Sans capote ni Kalachnikov (Mémoire d’encrier, 2017, lauréat du Combat national des livres de Radio-Canada).

LE STRADIVARIUS DE GOEBBELS
Yoann Iacono
Éditions Slatkine & Cie, 2021 (26,40 Frs)

Ce récit est le roman vrai de Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise à qui, en 1943, Joseph Goebbels offre un Stradivarius pour célébrer l’Axe Berlin-Tokyo. Nejiko l’ignore alors, le violon appartient à un Français, Lazare Braun, musicien juif spolié et assassiné par les nazis. Elle ne parvient pas à jouer de l’instrument. Tous les violons ont une âme. L’histoire du Stradivarius la hante.
Après-guerre, Félix Sitterlin, le narrateur, est chargé par les autorités de la France Libre de retrouver le violon volé. Il rencontre Nejiko. Elle finit par lui confier son journal.
Pour écrire ce premier roman, Yoann Iacono, 39 ans, a enquêté plusieurs années en France, en Allemagne, au Japon et aux États-Unis où il a eu accès à des fonds d’archives aussi inédits que son sujet. Il a choisi le mode romanesque non pas pour mentir vrai mais parce que, comme l’écrivait Mark Twain, "si la réalité dépasse la fiction, c’est que la fiction doit rester crédible, pas la réalité". 

JOURNAL D'UN JEUNE NATURALISTE
Dara McAnulty
Editions Gaïa, 2021 (33.90 frs)

Dara McAnulty est un naturaliste nord-irlandais, un amoureux de la faune et de la flore, un adolescent autiste ayant trouvé dans la nature un remède à ses maux, un refuge. En 2018, alors que sa famille s’apprête à déménager à l’autre bout du pays, Dara est dévasté par la perspective de devoir quitter les forêts et paysages qu’il affectionne. L’écriture s’impose à lui comme une nécessité - un moyen d’exprimer ses sentiments et son engagement, ses passions et ses frustrations. À tout juste quatorze ans, il entreprend la rédaction d’un journal et nous fait partager, au fil d’une année, son émerveillement au contact de la vie sauvage et sa lassitude face à l’inconséquence et l’indifférence humaines. Mêlant observations scientifiques, nature writing, poésie et mythologie irlandaises, son récit nous offre la perspective unique d’un jeune autiste sur le monde vivant et nous invite à observer et protéger les merveilles trop souvent ignorées qui nous entourent.

DE TRAVERS
DELTA & Baptiste Cochard
Éditions Le Cric (32,- Frs - 81 pages)

De travers raconte l'histoire d'une jeune chauve-souris, Delta, dont l’ami, Hypsi, vole le ventre en l’air, de travers. Delta observe que la manière de voler de son ami a un impact sur les interactions qu’il entretient avec les membres de Chiroptéria, la société des chauves-souris. Suite à de douloureux évènements, Delta s’engage alors dans un voyage vers d’autres sociétés, les hirondelles, les rates. Ses rencontres l’amènent à comprendre comment se produisent les inégalités et à envisager des pistes d'action.

Pourquoi ce livre? Un constat
Tout commence par un constat: la faible quantité de supports permettant de réfléchir de manière critique avec les enfants sur les différences et les rapports de pouvoir qui conduisent à la formation des inégalités. Si des ressources (littérature de jeunesse, activités pédagogiques) existent sur le genre, la migration, les handicaps, le racisme, elles se limitent souvent à montrer que la différence est quelque chose à respecter, reconnaître voire célébrer, sans toutefois parvenir complètement à traiter la manière dont les inégalités se forment, comment elles opèrent et quelles actions peuvent être envisagées afin de les combattre. Souvent aussi ces ouvrages traitent d'une différence isolée, sans nécessairement mettre en évidence les liens et les solidarités possibles entre les individus et groupes porteurs de différences.


YVON CHOUINARD
À L'AVANT GARDE
Yosemite, Patagonie et autres histoires de montagne
Yvon Chouinard

Éditions Glénat (55,50 Frs - 423 pages)

Alpiniste atypique,  businessman anticonsumériste, pionnier de l’escalade aux États-Unis, fervent défenseur de l’environnement, aventurier pluriel… Voilà le récit de vie d’Yvon Chouinard, un homme à l'avant-garde, épris de liberté.
C’est l’histoire d’Yvon Chouinard, un adolescent du sud de la Californie passionné d’escalade, devenu artisan-vagabond pour satisfaire son besoin d’autonomie et de liberté. Très tôt, le Yosemite est son laboratoire. Ses multiples ascensions de big walls vont le pousser à fabriquer son propre matériel que les grimpeurs vont s’arracher. Dans les années 1970, sa société, Chouinard Equipment – qui prendra le nom de Patagonia en 1973 –, est le premier fournisseur de matériel d’escalade des États-Unis.
Yvon Chouinard est un audacieux qui défie et transgresse les règles. Son anticonformisme l’a mené à vivre les plus belles histoires de l’âge d’or de l’escalade, de l’alpinisme, du ski de randonnée, du surf, de la chasse sous-marine et de la pêche à la mouche ou encore de la fauconnerie et du kayak d’eau vive. Dans ce beau livre illustré de photographies d’archive inédites, il nous livre les histoires marquantes qui ont jalonné sa vie, au Yosemite, en Patagonie, au Nebraska, au Chili, aux Bahamas en compagnie de légendes de l’escalade, de l’alpinisme, du surf…
Comment celui qui prône la connaissance et l’expérience plutôt que la possession matérielle et qui rêvait d’être trapeur est devenu l’emblème de l’alterentreprise ? Récit d’un entrepreneur pas comme les autres, qui a su privilégier l’acte à la parole et nous prouve qu’un autre modèle est possible.

J'AVAIS UN RENDEZ-VOUS
Hugo Pratt
Éditions Le Tripode (49,30 Frs - 223 pages)

J’avais un rendez-vous est l'ultime livre d'Hugo Pratt, un ensemble de textes et de dessins qui racontent son dernier voyage dans le Pacifique, en 1992.
Ce voyage fut pour lui l'occasion de replonger dans ses racines et les sources de son imaginaire. D’île en île, le créateur de Corto Maltese nous entraîne dans ses rêves et ses souvenirs, au-devant de rendez-vous qu’il s’est donné, sur les pas de ses modèles, qu’ils soient passés ou présents, héros de papier ou figures historiques.
Ce livre, fondamental dans la bibliographie d'Hugo Pratt, bénéficie pour cette nouvelle édition d'une postface de Patrizia Zanotti et d'une chronologie d'Hugo Pratt inédites.
Hugo Pratt (1927-1995) est l’un des grands maîtres de la bande dessinée. Des années cinquante jusqu’à sa mort, il a construit une œuvre graphique importante et atteint une reconnaissance mondiale grâce au personnage emblématique de Corto Maltese. Dessinateur puissant mais aussi aquarelliste de premier ordre, il a systématiquement nourri ses albums de ses nombreuses lectures, au point d’être présenté souvent comme « l’inventeur » de la littérature dessinée.

ROMAN DE GARES
Jean-Pierre Rochat
Éditions d'Autre Part (24,- Frs - 129  pages)

Après "Petit Brume" qui racontait la perte de son exploitation agricole, Jean-Pierre Rochat décrit son errance et celle de son coeur assoiffé de tendresse. Deux rencontres inattendues vont lui rendre vie et espoir. Un petit bijou d'écriture par un homme de la terre.

LA RÉCOLTE
Tara June Winch
Éditions Gaïa (35,40 Frs - 375 pages)

Après dix ans d'absence, August, une jeune aborigène d'Australie, rentre au pays pour les funérailles de son grand-père, Albert, l'homme qui l'a élevée. Les retrouvailles avec les siens sont troublées par l'annonce de la destruction imminente de la maison familiale pour permettre l'exploitation d'un gisement d'étain. Ne pouvant produire de titre de propriété, Elsie, sa grand-mère, sera bientôt expulsée.
Déterminée à empêcher cela, August va chercher un moyen de sauver la terre de ses ancêtres. Un mystérieux livre qu'Albert avait entrepris d'écrire avant sa mort pourrait s'avérer utile dans sa quête. Mais le manuscrit semble s'être volatilisé.
Retraçant l'histoire d'une famille et d'un peuple dépossédés, Tara June Winch livre un roman poignant et profond sur la beauté et la richesse d'une culture, la nécessaire transmission d'une mémoire bafouée.

Issue de la communauté aborigène wiradjuri, Tara June Winch est née à Wollongong, en Australie, en 1983. La Récolte, lauréat du Miles Franklin Award 2020 (le« Goncourt australien »), est son premier livre traduit en français.


LÉMAN  -  Bien plus qu'un lac
Claude Dussez, Vincent Guignet
Texte de Blaise Hofmann

Éditions Glénat (59,90 Frs)

Le Léman est au-delà des mots. Lago di Losanna, Genfersee, Lac Léman, Lake of Geneva : le nommer, c’est vouloir le posséder et c’est déjà le trahir. Il faut laisser parler les images.
D’un quai touristique à la cahute d’un pêcheur, d’un point de vue enchanteur à un panneau « accès interdit », d’un vieux scaphandre à un catamaran ultramoderne…
Léman, bien plus qu’un lac est un reportage photographique, un dialogue instinctif, profondément humain, entre deux artistes complices et complémentaires, Claude Dussez et Vincent Guignet. Pendant quatre ans, ils ont sillonné ensemble les rives du lac, rencontré ses habitants, parcouru ses sites emblématiques, ses plages privées et ses replis ignorés. Ils nous livrent un portrait du lac en noir et blanc, complété par dix textes hauts en couleur de l’écrivain Blaise Hofmann, pour une fresque lémanique inédite et poétique.

DEBOUT SUR L'EAU
...ET UN PEU DE VERITE
PRESSÉ DE PATIENTER
UN PEU PLUS LOIN ENSEMBLE

Hyacinthe Reisch
Chacun des titres à 20.-. Le jeu des 4 titres:70.- Frs
Un cadeau original pour la jeunesse.

Artiste polymorphe, Hyacinthe Reisch a créé quatre tomes de petits livres illustrés et édités par ses soins, mettant en scène un ours et des hommes dans l'apprentissage de la vie.

TIBET, EN HARMONIE AVEC LA PANTHÈRE DES NEIGES
Frédéric Larrey, Yves Fagniart
Éditions Regard du Vivant, 2019 (84,- Frs)

Plongez au coeur des hauts plateaux tibétains, territoire préservé de la mythique Panthère des neiges. Ce livre est l'oeuvre du photographe Frédéric Larrey et de l'aquarelliste Yves Fagniart. Co-écrit par Marie-Pierre Bey et Jean Michel Bompar, cet ouvrage retrace l'aventure de Frédéric Larrey et d'une équipe de naturalistes sur les hauts plateaux tibétains à la recherche du plus mythique des félins, le "Graal" du naturaliste, le "fantôme des montagnes", l'inaccessible Panthère des neiges. Huit missions, des jours entiers d'affût dans le froid et la rencontre avec un jeune berger tibétain ont permis à Frédéric Larrey et son équipe de s'approcher au plus près de la Panthère des neiges - seulement 12 mètres ! Des images exceptionnelles ont été prises, dont des femelles avec leurs petits de l'année, des paysages grandioses et la faune des hauts plateaux : Yack, Loup gris, Lièvre laineux et... Léopard de Chine du Nord ! Et aussi des familles tibétaines !

L'ODEUR DE LA NUIT ÉTAIT CELLE DU JASMIN
Photographies de FLORE / Écrits de Marguerite Duras
Éditions Maison CF, 2020 (76,50 Frs)

L’odeur de la nuit était celle du jasmin s’inscrit dans la continuité du livre de FLORE, Lointains souvenirs (Éditions Contrejour, 2016) qui proposait une variation autour de la jeunesse indochinoise de Marguerite Duras. Dans ce nouvel opus, elle puise dans ses souvenirs d’enfance, dans les récits de ses grands-parents qui ont vécu à la même période et aux mêmes endroits que Marguerite Duras d’insondables mystères nourrissant ce qu’elle ressent aujourd’hui comme une part d’imaginaire commun entre elle et l’écrivaine. Elle continue ainsi à « inventer photographiquement » une Indochine presque mythique. De courts extraits de textes de Marguerite Duras forment un contrepoint aux photographies en noir et blanc virés au thé. Par ces procédés techniques, l’artiste façonne tout autant qu’elle restitue le monde déployé sous ses yeux pour en extraire des images qui se confrontent à la fragilité des souvenirs et à la capacité de la photographie de créer de la vérité plus vraie qu’une réalité.

CHAMANES
Corine Sombrun, Sébastien Baud
Éditions Jacqueline Chambon (33,90 Frs)

Qui sont-ils ?
Quel est leur rôle ? Quels sont leurs outils ? Comment devient-on chamane ?
Richement illustré, ce livre dépeint l'évolution de la figure du chamane dans l'imaginaire occidental. Des premiers récits de la rencontre aux histoires de chamanes d'aujourd'hui, l'ethnologue SÉBASTIEN BAUD explore les liens entre visible et invisible, humain et animal, culture et nature tels que les sociétés à chamanes les conçoivent. CORINE SOMBRUN, à son tour, nous présente la quête passionnante des liens entre transe et neurosciences.
Un véritable voyage dans le temps à la découverte du chamanisme d'hier et d'aujourd'hui. Ethnologue, chercheur à l'Institut d'ethnologie de l'université de Neuchâtel (Suisse) et à l'Institut français d'études andines (Lima, Pérou), Sébastien Baud est spécialiste des chamanismes et des pratiques de gestion de l'aléatoire observées dans les Andes centrales et le piémont amazonien. Reconnue par les chamanes de Mongolie comme l'une des leurs et formée pendant plusieurs années aux rituels et techniques de transe, Corine Sombrun est à l'origine des premières recherches scientifiques sur la transe chamanique mongole.

CHASSEUR D'ORAGES
Dean Gill
Éditions Michel Lafon, 2020 (40,80 Frs)

Il y a des photographes qui se passionnent pour les oiseaux ou les papillons. Le cœur de Dean Gill, lui, ne bat que pour les excès de colère de Zeus. Quand le ciel menace de gronder et que mille éclairs s’apprêtent à jaillir des nuages, ce chasseur d’orages part au front, fort d’une expérience trentenaire, d’un flair exceptionnel et d’une sensibilité artistique remarquable. Le résultat est tout à découvrir dans ce livre d’aventure grand format aux images éblouissantes et au récit captivant.

De la première tornade ou de la course d’école terminée sous l’orage, aux trombes marines sur la Méditerranée en passant par les cellules orageuses dans les ciels d’Europe, sans oublier la célèbre Tornado Alley nord-américaine, cet ouvrage d’exception dévoile les plus beaux clichés et raconte le parcours fascinant de ce photographe de l’extrême. Prévisionniste de métier, au fil des pages Dean Gill nous partage ses connaissances météorologiques de manière didactique, avec des schémas légendés expliquant l’origine et le fonctionnement de l’éclair, du tonnerre et des autres phénomènes qui font trembler l’atmosphère.  Dean Gill travaille en tant que météorologue chez Météo Suisse. Photographe toujours en quête d’émotions célestes, il chasse les orages avec son appareil depuis plus de 30 ans. 


GRAINES D'ÉVEIL
L'enseignement du Bouddha
Olivier Föllmi
Éditions Michel Lafon (32,60 Frs)

Dans son nouveau livre Graines d'éveil, Olivier Föllmi évoque 108 notions-clés du bouddhisme basées sur les transmissions éclairées de maîtres bouddhistes de tous les temps et de toutes les traditions, exprimant avec clarté et simplicité les enseignements du Bouddha.
Page après page, en regard de chaque texte, une photographie inspirante renforce la compréhension des enseignements, signature humaniste d'Olivier Föllmi qui a capté la beauté et la sagesse rayonnante des peuples des pays du Bouddha, en Inde, au Bhoutan, au Tibet et au Myanmar.

J'aurai pu devenir Millionaire, j'ai choisi d'Etre Vagabond
Une vie de l'Ecossais John Muir, créateur du parc national du Yosémite.
Alexis Jenni
Editions Paulsen, 2020 (25,- Frs)

John Muir, c’est comme pour dire la nature compte encore. Il reste au cœur de chacun une capacité d’émerveillement devant des arbres, des glaciers. Il y a ce lien à la nature que nous avons au plus profond de nous


C'est l'histoire d'une MEre qui s'en va
Chirine Sheybani
Editions Cousu Mouche - 2020 (20.- Frs)

Il ne suffit pas qu’une maternité soit désirée pour être heureuse. Salomé se retrouve démunie, perdue dans un rôle qu’elle n’avait pas imaginé, pas voulu ainsi. Esseulée, incomprise, contrainte à donner l’image du bonheur, elle n’a plus qu’une porte de sortie : la fuite.


UN PLAN DE SURVIE DE L'HUMANITÉ
Les objectifs de développement durable
Editions Jouvence

"L’humanité est à la croisée des chemins, nous le savons tous. Devant la montée des périls, les 17 Objectifs de développement durable (ODD) et leurs 169 cibles concrètes nous éclairent le chemin et formulent une base de référence commune aux actions possibles. Cette feuille de route dessinée au niveau international représente excellemment les besoins humains de la décennie qui commence. Les ODD nous connectent ainsi à toutes les femmes et tous les hommes, de toutes origines et générations, qui partout au monde travaillent à une façon plus juste de vivre ensemble sur cette Terre. Dès lors, nous ne sommes plus seul.e.s mais relié.e.s aux énergies positives du monde."


HISTOIRE D'UN SOULÈVEMENT
Laurence Boissier
Editions Art & Fiction, 2020 (17,80 Frs)

9 jours dans les Alpes: autour d’elle, tout se soulève, mais elle peine… «Les plaques continentales ne sont pas les seules à dériver.»

Tout a été consigné dans un cahier où l’on trouve l’empreinte de plusieurs histoires, la grande, celle du soulèvement des Alpes, racontée par un guide excentrique, la petite, celle de la vie quotidienne d’un groupe de randonneurs. Neuf jours de marche ponctués par les paysages traversés, l’effort, le poids du sac, la promiscuité dans les cabanes. La petite troupe s’est à la fois bien et mal entendue.
Partie sans entraînement, une citadine se disant autrice mélange ses propres souvenirs, les premiers cours de ski, les appartements de vacances loués en famille, à ceux, immémoriaux, d’un attachant fossile. Le guide réussira-t-il à mettre en évidence le lien entre les convections du noyau terrestre et la présence sur l’alpe de ces marcheurs ?

Née en 1965 à Genève, Laurence Boissier exerce différents métiers (architecte d’intérieur, déléguée au CICR, fonctionnaire dans le domaine de l’énergie) tout en passant une licence en lettres. En 2006, elle décide de changer d’orientation et entre à la Haute école d’art et de design de Genève, où elle obtient en 2009 un Bachelor «art/action». Artiste et auteure de plusieurs recueils de textes et de fictions, elle est distinguée en 2017 par un Prix suisse de littérature pour Inventaire des lieux (art & fiction, 2015).


LE DIT DU MISTRAL
Olivier Mak-Bouchard
Editions Le Tripode, 2020 (32,- Frs)

"Un magnifique hymne à la nature et à la beauté du moinde."
Pierre Assouline

Après une nuit de violent orage, un homme voit toquer à la porte de sa maison de campagne Monsieur Sécaillat, le vieux paysan d'à-côté. Qu'est-ce qui a pu pousser ce voisin secret, bourru, généralement si avare de paroles, à venir jusqu'à lui ? L'homme lui apporte la réponse en le conduisant dans leur champ mitoyen : emporté par la pluie violente et la terre gorgée d'eau, un pan entier d'un ancien mur de pierres sèches s'est éboulé. Or, au milieu des décombres et de la glaise, surgissent par endroits de mystérieux éclats de poterie. Intrigués par leur découverte, les deux hommes vont décider de mener une fouille clandestine, sans se douter que cette décision va chambouler leur vie.
S'il se nourrit des œuvres de Giono et de Bosco, Le Dit du Mistral n'est pas un livre comme les autres. C'est le début d'un voyage, un roman sur l'amitié, la transmission, sur ce que nous ont légué les générations anciennes et ce que nous voulons léguer à celles à venir. C'est un récit sur le refus d'oublier, une invitation à la vie où s'entremêlent histoires, légendes et rêves. C'est une fenêtre ouverte sans bruit sur les terres de Provence, la photographie d'un univers, un télescope aimanté par les dieux.


TOMBENT LES ANGES
Marlène Charine
Editions Calman Lévy Noir, 2020 (32,80 Frs)
Prix du polar romand 2020

Lors d’une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide.
Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là. Cécile n’a pas pu l’entendre.
Sauf si...
Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes.
Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul prêt à lui donner une nouvelle chance.
Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d’une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches. Mais qui cachait de bien sombres secrets...

Une héroïne décidée au franc-parler déconcertant, un rythme vif, des scènes d’une justesse incroyable. Un polar original que vous ne lâcherez plus dès la première page tournée !


DU MIEL SOUS LES GALETTES
Roukiata Ouedraogo
Editions Slatkine & Cie, 2020 (26,40 Frs)

Roukiata est née au Burkina-Faso. De sa plume, légère et nostalgique, elle raconte avec tendresse et humour ses années d’enfance, son pays, ses écrasantes sécheresses et ses pluies diluviennes, la chaleur de ses habitants, la corruption et la misère. Elle raconte sa famille, sa fratrie, ses parents, l’injustice qui les frappe avec l’arrestation de son père. Mais, surtout, elle raconte sa mère. Cette femme, grande et belle, un « roc » restée seule pour élever ses sept enfants, bataillant pour joindre les deux bouts, en vendant sur le pas de sa porte ses délicieuses galettes.

"J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman très sincère, pudique et pas du tout rempli de pathos. On ressort de ce livre avec plein d'images dans la tête, et avec l'impression d'avoir vécu une véritable immersion africaine. J'ai aussi eu le sentiment d'avoir eu l'occasion de faire une belle rencontre. Un très beau livre, à partager largement autour de soi."
Antigone.ch sur Babelio


APEIROGON
Colum McCann
Editions Belfond 2020 (538 pages, 37,50 Frs)
Prix Transfuge 2020 - Meilleur roman anglophone.

Rami Elhanan est israélien, fils d'un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n'a connu que la dépossession, la prison et les humiliations. Tous deux ont perdu une fille. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans. Passés le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a l'envie de sauver des vies.
Eux qui étaient nés pour se haïr décident de raconter leur histoire et de se battre pour la paix.
Afin de restituer cette tragédie immense, de rendre hommage à l'histoire vraie de cette amitié, Colum McCann nous offre une œuvre totale à la forme inédite ; une exploration tout à la fois historique, politique, philosophique, religieuse, musicale, cinématographique et géographique d'un conflit infini. Porté par la grâce d'une écriture, flirtant avec la poésie et la non-fiction, un roman protéiforme qui nous engage à comprendre, à échanger et, peut-être, à entrevoir un nouvel avenir.


AMERICAN DIRT
Jeanine Cummins
Editions Philippe Rey (538 pages, 39,- Frs)

Acapulco, un nom qui évoque la détente et les vacances. C'est bel et bien fini tout ça. Maintenant que les cartels de la drogue s'y livrent une guerre sans merci. Il ne fait pas bon être libraire et femme de journaliste-enqêteur qui vient de faire le portrait du chef de bande dominant. Sa famille élargie va le payer très cher. Sa femme et son jeune fils sont obligés de fuir. Et le roman traduit - à un rythme trépidant, haletant ce voyage de tous les dangers.

Un des grands mérites de ce livre est de donner une histoire et des visages à ces femmes, ces enfants, et à ces hommes contraints à l'exil et aspirés en direction du Nord. Fort!


CROIRE AUX FAUVES
Nastassja Martin
Editions Verticales (149 pages, 20,70 Frs)

Récit atypiques d'une anthropologue étudiant le monde chamanique de peuples situés sur les rives du détroit de Behring.

Sa rencontre fortuite avec un ours  dans la forêt du Kamtchatka, leur confrontation physique et leur incroyable survie constitue le coeur de ce texte. Les conséquences profondes que cet affrontement  opère sur la chercheuse, leur compréhension et leur assimilation nous emmènent dans un univers qui englobe celui des rêves et des esprits de la nature.


John-Francis Lecoultre
Un pastelliste d'exception
Editions Call Me Edouard 2020 (48,- Frs)

Ce grand leporello (livre accordéon) présente 83 oeuvres d'un artiste du 20e siècle longuement installé sur les bords du lac, à Clarens. Le Léman et le Grammont forment une partie importante de son oeuvre. Mais Paris, la Bretagne et l'Italie complètent le tableau de ce coloriste au talent méconnu qui n'est pas sans rappeler le monde de Nicholas Roerich.

Une exposition lui est consacrée à la Villa "Le Lac" Le Corbusier jusqu'au 20 novembre. Et cet ouvrage l'illustre très avantageusement.


RASSEMBLEZ-VOUS EN MON NOM
Maya Angelou
Editions Notabilia, août 2020 (267 pages, 22,- Frs)

« Silhouette imposante, port de tête altier, elle fait résonner la voix d’une femme noire, fière et volontaire, qui va devoir survivre dans un monde d’une extrême dureté, dominé par les Blancs. Une voix riche et drôle, passionnée et douce qui, malgré les discriminations, porte l’espoir et la joie, l’accomplissement et la reconnaissance, et défend farouchement son droit à la liberté.
Après l’inoubliablement beau "Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage", Maya Angelou poursuit ici son cycle autobiographique.

Maya Angelou fut poétesse, écrivaine, actrice, militante, enseignante et réalisatrice. Elle a mené de nombreux combats avant de devenir une icône contemporaine qui a inspiré la vie de millions de personnes. Elle a côtoyé Nelson Mandela, Martin Luther King, Malcolm X et James Baldwin. À sa mort, Michelle Obama, Rihanna, Oprah Winfrey, Emma Watson, J. K. Rowling et beaucoup d’autres encore lui ont rendu hommage. »

ANECDOTES NATURALISTES
Maxime Pastore
Éditions d'Autre-Part (23,- Frs)

De la Suisse à la Catalogne en passant par le Nicaragua ou la Pologne, Maxime Pastore a observé la faune et la flore pendant plus d’une quarantaine d’années lors de ses pérégrinations autour de la planète. Tout autant d’anecdotes composent ce recueil d’historiettes,des aventures vécues en solitaire, en couple, en famille ou en compagnie d'amis naturalistes,qu’il relate avec humour et simplicité dans un élan enthousiaste et sans cesse renouvelé.

SOUS LES BRANCHES DE L'UDALA
Chinelo Okparanta (Nigeria)
Éditions 10/18 (15,40 Frs)

Ijeoma a onze ans lorsque la guerre civile éclate au coeur de la jeune république du Nigeria. Son père est mort et sa mère, aussi abattue qu'impuissante, lui demande de partir quelques temps et d'aller vivre à Nweni, un village voisin. Hébergée par un professeur de grammaire et son épouse, Ijeoma rencontre Amina, une jeune orpheline. Et les jeunes filles tombent amoureuses. Tout simplement. Mais au Biafra, dans les années 1970, l'homosexualité est un crime. Commence alors le long et douloureux combat d'Ijeoma pour réussir à vivre ses désirs et, surtout, à comprendre qui elle est : il y aura la haine de soi, les efforts pour faire ce que l'on attend d'elle, et, enfin, la puissance des sentiments, envers et contre tous...

LE LIVRE DES REINES
Joumana Haddad (Liban)
Éditions Jacqueline Chambon (33,90 Frs)

Le Livre des Reines est une saga familiale qui s’étend sur quatre générations de femmes prises dans le tourbillon tragique des guerres intestines au Moyen-Orient – au cœur de territoires de souffrance, du génocide arménien au conflit israélo-palestinien, en passant par les luttes entre chrétiens et musulmans au Liban et en Syrie. Reines d’un jeu de cartes mal distribuées par le destin, Qayah, Qana, Qadar et Qamar constituent les branches d’un même arbre généalogique ancré dans la terre de leurs origines. Une lignée de femmes rousses unies par les liens du sang – qui coule dans leurs veines et que la violence a répandu à travers les âges – et par une puissance et une résilience inébranlables. Joumana Haddad parvient à construire un roman d’une extraordinaire intensité, sans jamais sombrer dans le pathos ou la grandiloquence.

NÉ D'AUCUNE FEMME
Franck Bouysse (France)
Éditions La Manufacture de Livres (33,50 Frs)

Publié en janvier 2019, le roman débute par une énigme. Pourquoi le prêtre de la paroisse doit-il récupérer des cahiers sous la robe d’une femme décédée dans l’asile de la région ? Il faudra arriver aux dernières pages d’une écriture sensible, rapide, précise pour prendre toute la mesure que subit, Rose, une fille de 14 ans vendue par son père à un couple infernal : un fils et sa mère. Plusieurs protagonistes se partagent les chapitres. Rose écrit son calvaire d’une écriture proche de l’oralité et qui pourrait nous convier à une lecture à voix haute. Edmond nous dit juste ce qu’il faut et les chapitres narratifs des autres personnages nous permettent de prendre un peu de recul face à la violence des faits. Le texte nous révèle la part la plus obscure et la plus mauvaise de l’être humain, au mépris total de l’existence de l’autre, pour arriver à ses fins. Au-delà de la noirceur – un peu trop parfois, le lecteur ne sera pas épargné - la puissance magistrale de ce roman atemporel réside dans la force et la lumière de Rose pour s’en sortir.
Un grand merci à Jacqueline Ganière pour son texte.

LA DERNIÈRE CARAVANE
PAMIR AFGHAN (1967-1971)

Roland et Sabrina Michaud
Editions Nevicata (29.- Frs)

Revue BOUTS DU MONDE
No.42 Printemps 2020 - 19.-- Frs.

Le premier titre est le récit de plusieurs voyages dans le Pamir Afghan de Roland et Sabrina Michaud, qui sont devenus, au fil de leurs ouvrages : Les Michaud. Photographes et écrivains voyageurs, ils sont les auteurs qui ont lancés la mode des ouvrages photographiques de voyage en couleurs, avec le magnifique "Caravane de Tartarie". Ce sont eux qui nous ont fait découvrir l'Afghanistan et leurs différentes ethnies.

Dans la revue "Bouts du monde" on trouve un extrait du livre mais augmenté de photos couleurs. Ces deux témoignages sont parus quelques semaines avant le décès de Roland Michaux, à l'âge de 89 ans.

En 1924, Corto Maltese a parcouru l'ensemble des cantons de l'Helvétie! Pas mal pour un marin vénitien.
La preuve nous est fournie par une série de 25 aquarelles dessinées en 1991 par Hugo Pratt, alors résident de Grandvaux. Et parues dans un portofolio intitulé "..et in Helvetia Corto" depuis longtemps épuisé et très recherché.

Nous devons à notre amie Viviane d'avoir (re)découvert ce bijou. Avec enthousiasme, elle a décortiqué les aquarelles afin de vous suggérer des visites ou des itinéraires en Suisse. Chaque aquarelle est dédiée à un canton : un ou des monuments, des costumes ou des uniformes, des traditions, des livres, tout cela pour dire que la Suisse vaut le détour et le voyage.

Un classeur contenant les copies des aquarelles et leur décryptage sont à votre dispotion au Vent de Routes.
Ainsi les recoins du territoire national s'offrent à vous pour des escapades pleines de rêve et d'originalité, à la découverte de petites chapelles, de fontaines, de ponts et de mystère. Sans limite de temps.


ANECDOTES NATURALISTES
Maxime Pastore
Éditions d'Autre-Part (23,- Frs)

De la Suisse à la Catalogne en passant par le Nicaragua ou la Pologne, Maxime Pastore a observé la faune et la flore pendant plus d’une quarantaine d’années lors de ses pérégrinations autour de la planète. Tout autant d’anecdotes composent ce recueil d’historiettes,des aventures vécues en solitaire, en couple, en famille ou en compagnie d'amis naturalistes,qu’il relate avec humour et simplicité dans un élan enthousiaste et sans cesse renouvelé.

SOUS LES BRANCHES DE L'UDALA
Chinelo Okparanta (Nigeria)
Éditions 10/18 (15,40 Frs)

Ijeoma a onze ans lorsque la guerre civile éclate au coeur de la jeune république du Nigeria. Son père est mort et sa mère, aussi abattue qu'impuissante, lui demande de partir quelques temps et d'aller vivre à Nweni, un village voisin. Hébergée par un professeur de grammaire et son épouse, Ijeoma rencontre Amina, une jeune orpheline. Et les jeunes filles tombent amoureuses. Tout simplement. Mais au Biafra, dans les années 1970, l'homosexualité est un crime. Commence alors le long et douloureux combat d'Ijeoma pour réussir à vivre ses désirs et, surtout, à comprendre qui elle est : il y aura la haine de soi, les efforts pour faire ce que l'on attend d'elle, et, enfin, la puissance des sentiments, envers et contre tous...

LE LIVRE DES REINES
Joumana Haddad (Liban)
Éditions Jacqueline Chambon (33,90 Frs)

Le Livre des Reines est une saga familiale qui s’étend sur quatre générations de femmes prises dans le tourbillon tragique des guerres intestines au Moyen-Orient – au cœur de territoires de souffrance, du génocide arménien au conflit israélo-palestinien, en passant par les luttes entre chrétiens et musulmans au Liban et en Syrie. Reines d’un jeu de cartes mal distribuées par le destin, Qayah, Qana, Qadar et Qamar constituent les branches d’un même arbre généalogique ancré dans la terre de leurs origines. Une lignée de femmes rousses unies par les liens du sang – qui coule dans leurs veines et que la violence a répandu à travers les âges – et par une puissance et une résilience inébranlables. Joumana Haddad parvient à construire un roman d’une extraordinaire intensité, sans jamais sombrer dans le pathos ou la grandiloquence.

NÉ D'AUCUNE FEMME
Franck Bouysse (France)
Éditions La Manufacture de Livres (33,50 Frs)

Publié en janvier 2019, le roman débute par une énigme. Pourquoi le prêtre de la paroisse doit-il récupérer des cahiers sous la robe d’une femme décédée dans l’asile de la région ? Il faudra arriver aux dernières pages d’une écriture sensible, rapide, précise pour prendre toute la mesure que subit, Rose, une fille de 14 ans vendue par son père à un couple infernal : un fils et sa mère. Plusieurs protagonistes se partagent les chapitres. Rose écrit son calvaire d’une écriture proche de l’oralité et qui pourrait nous convier à une lecture à voix haute. Edmond nous dit juste ce qu’il faut et les chapitres narratifs des autres personnages nous permettent de prendre un peu de recul face à la violence des faits. Le texte nous révèle la part la plus obscure et la plus mauvaise de l’être humain, au mépris total de l’existence de l’autre, pour arriver à ses fins. Au-delà de la noirceur – un peu trop parfois, le lecteur ne sera pas épargné - la puissance magistrale de ce roman atemporel réside dans la force et la lumière de Rose pour s’en sortir.
Un grand merci à Jacqueline Ganière pour son texte.

LA DERNIÈRE CARAVANE
PAMIR AFGHAN (1967-1971)

Roland et Sabrina Michaud
Editions Nevicata (29.- Frs)

Revue BOUTS DU MONDE
No.42 Printemps 2020 - 19.-- Frs.

Le premier titre est le récit de plusieurs voyages dans le Pamir Afghan de Roland et Sabrina Michaud, qui sont devenus, au fil de leurs ouvrages : Les Michaud. Photographes et écrivains voyageurs, ils sont les auteurs qui ont lancés la mode des ouvrages photographiques de voyage en couleurs, avec le magnifique "Caravane de Tartarie". Ce sont eux qui nous ont fait découvrir l'Afghanistan et leurs différentes ethnies.

Dans la revue "Bouts du monde" on trouve un extrait du livre mais augmenté de photos couleurs. Ces deux témoignages sont parus quelques semaines avant le décès de Roland Michaux, à l'âge de 89 ans.

BEL OISEAU DU PETIT MATIN
Zoé Valdés
Editions L'Observatoire (36 Frs)

Deux vieux Cubains, Arsenio, un exilé vivant à Miami, et son ami Elbio, qui n'a jamais quitté sa campagne cubaine, se retrouvent après de longues années de séparation. Alors qu'Arsenio a commencé à recueillir des témoignages pour étayer la thèse universitaire de sa petite-fille, consacrée à l'histoire de l'île, il vient chez Elbio continuer ce travail de mémoire collective. Les deux amis, tout en évoquant leurs propres souvenirs, s'en vont à la rencontre des Cubains, les écouter, leur rendre la parole, dans la campagne environnante, puis, poursuivant leur voyage intérieur par un périple géographique, jusqu'à La Havane.
Sous cette trame romanesque assez simple, Zoé Valdés nous livre un ouvrage historique sur la période précédant la prise de pouvoir du gouvernement de Fidel Castro. De la guerre d'indépendance contre l'armée espagnole à la naissance d'une république démocratique. Et, toujours, en toile de fond cette présence américaine, politique et économique, que les gouvernements cubains élus n'auront de cesse de limiter. Et, ou l'on apprend que dès les années 1940 le gouvernement de Batista a énormément investi dans la constructions de centres de soins et d'écoles dans les zones les plus reculées de Cuba. Ce que beaucoup d'entre nous imaginions avoir  commencé avec Fidel Castro.
C'est un ouvrage très intéressant sur cette période de l'histoire cubaine, et ce malgré la tendance qu'a Zoé Valdés de ne décrire Cuba que comme un endroit décrépi ou rien ne fonctionne.

Alpinistes de Staline
Cédric Gras
Editions Stock (34,40 Frs)

Si Cédric Gras s’est décidé à raconter la vie des frères Abalakov, deux alpinistes russes des plus héroïques de leur génération, c’est après avoir découvert qu’ils avaient été victimes des purges staliniennes. Comment Staline a t-il pu faire arrêter ces figures glorieuses, chargées de porter le marxisme au plus haut des sommets ?
Orphelins sibériens, ils pratiquent l’escalade avant de devenir des alpinistes aguerris. Entre Caucase et Asie centrale, ils multiplient les expéditions jusqu’à gravir, dans les années 1930, les vertigineux pic Staline et pic Lénine, au nom du pouvoir. Dans ce monde où l’alpinisme était dicté par l’idéologie d’un monde nouveau, la conquête de territoires et la guerre, Vitali Abalakov sera pourtant victime de la Grande Terreur et des purges en 1938. Libéré et amputé de nombreuses phalanges suite à une tempête en altitude, il reprendra le chemin des cimes et reviendra au plus haut niveau. Son frère Evgueni sera lui retrouvé mort en 1948. Il préparait une ascension à l’Everest.
Russophone et familier de l’Eurasie, Cédric Gras a enquêté, des archives du KGB au pic Lénine, pour reconstituer le destin exceptionnel et dramatique de ces deux frères indissociables puis désunis, mais qui ont traversé le siècle rouge en rêvant de conquérir l’Everest au nom de l’URSS.

PETER UND SO WEITER
Alexandre Lecoultre
Éditions L'Âge d'homme 28,60 Frs)

Deuxième livre de l'auteur romand Alexandre Lecoultre, ce livre est insolite, curieux, envoûtant pas sa forme, "poétique, tragique, touchant, désespérant, profond et...plein d'humour" comme l'écrit un lecteur.
Peter est monsieur tout le monde, il est transparent. Il habite le Dorf Z. et se laisse porter par la vie. Pour survivre, il fait la plonge au Café du Nord et donne un coup de main aux Petits-Bras qui tiennent l'épicerie du Dorf. Un jour, au café du Nord, son ami Bernhard lui demande quand il commencera la vrai vie. Bouleversé par cette question, Peter se lance dans une quête de tous les instants et ce dans les zones marginales, dans les lieux abandonnés, les bas-côtés. Pour aller où?

OR, ENCENS ET POUSSIERE
Valerio Varesi
Editions Agullo Noir (35.- Frs)

L'histoire se passe à Parme. Mais une Parme prise dans un épais brouillard qui enveloppe, étouffe les lieux. Le Commissaire Saneri est le seul à pouvoir s'orienter dans cet univers cotonneux. Le cadavre calciné d'une femme enceinte découvert à la suite d'un carambolage nocturne, un camp de gens du voyage à proximité qui semble loin d'être étranger à l'affaire, un vieillard subitement décédé à l'arrière d'un car venant de Roumanie, un violeur en série qui affole la population et les décideurs locaux. Voilà le tableau. Romanesque à souhait. Et haletant jusqu'au bout!

PETIT TRAITE DE PHILOSOPHIE NATURELLE
Kathleen Dean Moore
Editions Gallmeister, 2020 (13.50 Frs)

Ce petit traité est en fait un grand traité de l'amour sans faille de la nature. Kathleen Dean Moore nous emmène avec une joie profonde dans le nord-ouest américain, des côtes sauvages de l'Oregon, de la Colombie Britannique à l'Alaska. Par petites touches, elle partage son intimité avec les plantes, les insectes, les oiseaux et les grands mammifères. Ses joies, mais aussi ses peurs. C'est plein de tendresse et on aimerait beaucoup partager avec elle quelques jours de randonnées dans ces régions sauvages. Très belle lecture apaisante.

Du CEVA au LEman Express - Le chantier du SiEcle
Christophe Vuillememier/Gérard Duc
Éditions Slatkine (34.- Frs)

169 ans d'attente pour que s'accomplisse le rêve de relier la France et la bassin lémanique par voie ferrée! A travers un survol historique, technique et politique, les auteurs - grâce à une riche illustration iconographiqe - nous emmènent sur ce long cheminement. On sort de cette lecture en entrevoyant les transformations de flux qui vont s'opérer à et autour de Genève.

VOLIA VOLNAÏA
Victor Remizov
Editions 10x18 (15,40 Frs)

Un fidèle client-ami nous écrit ceci:
"Volia Volnaïa est un roman passionnant qui nous plonge dans l’immensité de la taïga sibérienne orientale, aux confins de la Mer d’Okhotsk. Cœur de l’action, le village de Rybatchi, sur les rives de l’Ioukhta. Victor Remizov – Volia Volnaïa est son premier roman, un vrai coup de maître – connaît bien et décrit à merveille la taïga pour l’avoir lui-même arpentée en tant que géologue, avant de devenir professeur de littérature et écrivain. Il nous conte l’histoire de pêcheurs-chasseurs… et buveurs de vodka, tous enclins au braconnage et au commerce illégal d’œufs de saumon. Un business toléré, moyennant un gros bakchich, par des flics pourris et des miliciens sans foi ni loi ! Un système corrompu et brutal auquel la plupart des individus s’accommodent – il faut bien vivre ! - mais contre lequel se révolte l’un d’entre eux, qui de ce fait deviendra la cible d’une impitoyable chasse à l’homme. Mais tout cela n’empêche pas, cependant, d’y rencontrer des personnages attachants, amoureux de la taïga et généreux en amitié et en actes de solidarité. Tous sont épris de liberté. D’une « liberté libre » = Volia Volnaïa ! D’une liberté absolue dans une Sibérie rude et fascinante, mais libre… comme hors du système !"

FRISSONS SUISSES
Nouvelle collection de livres jeunesse (10-12 ans) aux éditions Auzou
Nicolas Feuz et Marc Voltenauer, avant l'archéologue Catherine May ont eu l'excellente idée d'écrire des enquêtes et des mystères qui se déroulent en Romandie. Et ce pour un public jeune et curieux.

BLACK JUSTICE 1.0 de Nicolas Feuz 13.- Frs
TAVEYANNE, LA PORTE DU DIABLE de Marc Voltenauer 13.- Frs
LE DISPARU DU VIEUX CIMETIERE de Catherine May. 14.- Frs

Vincent Munier et les éditions Kobalan viennent de rééditer :

TIBET, minEral - animal son magnifique ouvrage photographique sur les traces du léopard des neiges.
Il est disponible au prix de 110.50 Frs

DE LA FORÊT
B.B. Banerji
Editions Zulma (35.- Frs)

La Trilogie d'Apu, chef d'oeuvre filmé de Satyajit Ray: cela vous rappelle de beaux souvenirs? Le film était tiré d'un texte du même Banerji, sous le titre de la Complainte du Sentier (livre qui existe encore, doublé d'un DVD du film). Et voilà que paraît pour la première en français, un autre roman de cet auteur, écrit dans les années 1940. Un jeune citadin de Calcutta se retrouve à administrer de vastes territoires forestiers dans le Bihar indien. Lentement son nouveau cadre de vie - isolement et sobriété - tourne à l'envoûtement: les arbres, le silence, les fleurs, les senteurs, l'immensité des ciels nocturnes l'enchantent. Les humains qui peuplent la forêt vivent de peu, voire de rien, un dénuement parfois misérable, tantôt sublime. Et le coeur de cet homme s'ouvre, malgré le tort que sa fonction inflige à la terre et aux hommes. Un très beau livre!

ZAHHÂK, LE ROI SERPENT
Vladimir Medvedev
Éditions Noir sur Blanc (30.- Frs)

"Tadjikistan, années 1990. Au lendemain de l’effondrement de l’URSS, la guerre civile plonge le pays dans le chaos. Un ancien cadre du Parti communiste, Zouhourcho, retourne dans les montagnes du Pamir pour y imposer sa loi et convertir les habitants à la culture du pavot. Il porte autour du cou un gigantesque python évoquant le roi Zahhâk du Livre des Rois, dont les épaules étaient prolongées par deux serpents diaboliques se nourrissant de cerveaux humains. Sept narrateurs prennent tour à tour la parole. Tous sont forcés de remettre en question leur univers dans cette période de bouleversements : Andreï et Zarina, jumeaux âgés de seize ans, de père tadjik et de mère russe, contraints de s’adapter à la vie dans un village de montagne ; leur oncle Djoroub, empreint des traditions des hauts plateaux ; le jeune Karim, naïf et rêveur ; Oleg, journaliste russe qui replace le récit dans son contexte historique ; Davron, ancien officier soviétique ; et enfin le cheikh Vahhob, ermite soufi issu du monde séculier."

LES TOUPIES D'INDIGO STREET
de Guillaume Gagnière
Editions d'Autre Part (23.- Frs)

Y aurait-il un secret entre les Genevois, le voyage et la littérature? Mystère à éclaircir. Voici qu'un bachelier en lettres genevois se lance dans un voyage lointain avec l'envie d'écrire un livre. Cela nous rappelle quelqu'un.... Les trois premiers mois se passent comme des vacances. Suit alors un approfondissement de l'expérience: le questionnementt, le doute, les manques. Surtout si l'auteur se lance au Japon dans le pèlerinage des 88 temples, long de 1200 kilomètres! Deux mois à côtoyer le sublime et l'indicible. Avant que la boucle ne se referme à Ceylan, Galle, Indigo Street sans pouvoir visiter la chambre où résida Nicolas Bouvier. Et de prendre des vessies pour des lanternes ou plutôt d'élégants boutons de tiroirs pour de gracieuses toupies...
Une première littéraire pleine de promesse.

L'ENIGME DE LA CHAMBRE 622
de Joël Dicker
Editions de Fallois (29,90 Frs)

C'est la semaine prochaine - dès le 19 mai - que paraît enfin le dernier ouvrage de Dicker. Qui a joué à l'Arlésienne puisque quelques rares exemplaires se sont retrouvés dans des kiosques de montagne, avant d'être retirés de la circulation! Pendant six semaines, il a même circulé un faux roman...pour combler le vide. Donc le mystère demeure. D'après un lecteur avisé, et chanceux, qui a mis la main dessus, l'auteur n'en pas en reste côté imagination et trimballe le lecteur dans un univers fréquenté par de très rares genevois, mais dans une énigme qui tient en haleine jusqu'à l'ultime page.
Si vous le souhaitez, vous pouvez réserver votre (vos) exemplaires par mail. Et nous nous ferons un plaisir de vous le fournir.

RUMEUR SUR LA VILLE
Photographies de Jacques Berthet
Centre de la Photographie (28.- Frs)

Les rues désertées de la ville nous ont choquées, fascinées. Jacques Berthet les a photographiées, vides, dans une subtile composition architecturale.
"On ne voit personne, on ne perçoit aucun événement, mais tout le monde est là". C'était en 2003. lors de la réunion du G8. Le centre-ville de Genève s'est barricadé. Spectacle étrange, inquiétant. Qui rappelle celui que nous venons de vivre. Pourtant d'une toute autre nature.

Lundi prochain 11 mai, les portes de l'Espace se rouvrent à vous! Nos colocataires et amis de l'agence NEOS, et ceux du restaurant Le Nyamuk seront à leur poste. Plat du jour unique lundi et toute la carte dès mardi. Et puis les plats à l'emporter, fort pratiques.

VOL AU-DESSUS DE L'HIMALAYA
de Jean-Yves Fredriksen
Éditions Paulsen (35,80 Frs)

Incroyable récit d'une traversée de la chaîne de l'Himalaya. Du Tadjikistan au nord-est de l'Inde, en passant par le Pakistan, l'Himalaya indien et le Népal. Parapente et randonnée au programme, avec un engagement maximal et, le plus souvent, hors des sentiers battus.... où pas de sentiers du tout. Cela pour la partie exploit physique. Mais ce récit est, avant tout, une très belle histoire humaine, faite de rencontres avec les populations locales. C'est bien écrit et, souvent, très touchant. Un grand livre de voyage.

REPRÉSAILLES
de Florian Eglin
Editions La Baconnière (24.- Frs)

Pour la réouverture des librairies ce lundi 11 mai paraît un thriller genevois. Une famille BCBG roule dans la nuit de l'Ile de Beauté. Elle se trouve confrontée au clan des Falcone. La violence s'installe et perdure tout au long du livre. Celle de Tom, le héros, vient de loin, des profondeurs. Elle va lui sauver la vie et le marquer profondément. A la fois polar. thriller noir.
Fascinant mais à ne pas mettre entre toutes les mains....

SHALOM INDIA RÉSIDENCE
de Esther David
Éditions Héloïse d'Ormesson (32,60 Frs)

Esther David nous offre un beau regard sur la communauté juive d'Ahmedabad (capitale de l'état du Gujarat en Inde). Après les émeutes de 2002 qui ont ensanglanté la ville, la plupart des familles juives décident d'emménager dans un quartier plus calme : la résidence Shalom India. Résidence qui accueille aussi quelques familles hindoues et chrétiennes. Où l'on passe d'une famille à l'autre. De mariages en divorces. De retour en Israel, puis de nouveau en Inde. Où le prophète Elie - étonnamment - a les traits d'une divinité hindoue.....Et, une fois n'est pas coutume, où il n'y a pas de violence, pas de corruption, mais de la tendresse et de la bienveillance. Un roman qui se place entre "l'Immeuble Yacoubian" de Alaa el Aswany et "Bonbon palace" de Elif Shafak.

LES SIGNES PARMI NOUS
de C.F. Ramuz
Editions Zoé (13,20 Frs)

1919. Un style d'un autre temps. Lourdeur: c'est l'été sur les rives du Léman et un orage s'approche. Lenteur aussi. Lenteur terrienne qui laisse aux vibrations de l'existence la possibilité de se manifester. La guerre, au loin, se termine; et la peste lentement s'immisce. Le ciel s'assombrit, la menace se précise. Presqu'une Apocalypse annoncée par Caille. La lumière reviendra, forme de renaissance, presqu'une résurrection.

PASTORALE SIBERIENNE
D'Oleg Ermakov
Editions des Syrtes (18.20 Frs) 

C'est l'histoire d'une fuite, dans un pays, la Russie, où la nature offre encore des espaces assez grands pour s'y réfugier ou s'y perdre. Au cœur de l'Asie du Nord, en Sibérie, Daniel Menchikov a rencontré sur les bords du lac Baïkal un émule de Thoreau, gardien du silence et des oiseaux. Déserteur, rattrapé puis finalement chassé, comme élément perturbateur, le jeune homme achète un kayak et remonte le cours d'une rivière toujours plus profondément vers une contrée mythique, terre de la sagesse ancestrale. Récit d'aventure, quête spirituelle et satire sociale s'équilibrent harmonieusement dans ce livre qui est d'abord un hymne à la nature.  

Exclusif!
FACE AUX 4000

Peintures de Laurent Willenegger, textes Laurent Basset
(99.- Frs)

Peints in situ, voici les 48 des 82 sommets de plus de 4000 mètres. Ceux de la Suisse. Les aquarelles sont accompagnées de notices à propos de la géologie des Alpes écrites par Thierry Basset. Elle complètent judicieusement l'abondance d'aquarelles.
Un beau cadeau à s'offrir et à offrir!

LE CHEVAL ROUGE
d'Eugenio Corti
Noir sur Blanc (39.- Frs)

Non, ceci n'est pas une nouveauté! Écrit en 1983 ce livre imposant continue de fasciner; le voici dans une nouvelle édition. Dix ans de travail. Un pavé. 1400 pages. Quarante ans de l'Histoire de l'Itale et de l'Europe.
Comme peu de livres de notre temps, Le Cheval rouge a su créer, entre son auteur et ses lecteurs, un profond courant de sympathie. Cela tient d'abord au caractère de témoignage que revêt ce roman : non seulement les personnages historiques qui le traversent, mais aussi tous les événements historiques relatés, de la campagne de Russie à la barbarie nazie, de la découverte du goulag communiste eux épisodes de la résistance en Italie du Nord, à la vie politique des années cinquante et soixante, sont rigoureusement vrais. Ce monde fourmillant de personnages, de drames et d'histoires d'amour, de grandioses scènes collectives, baigne dans l'éclatante lumière de la vérité.
Un emportement qui ravira celles et ceux qui aiment se plonger dans de longues lectures.

LA PRIÈRE DES OISEAUX
de Chigozie Obioma (Nigéria)
Editions Buchet-Chastel (42.50 Frs)

Chinonso, un éleveur de volailles du Nigeria, croise une jeune femme sur le point de se précipiter du haut d’un pont. Terrifié, il tente d’empêcher le drame et sauve la malheureuse Ndali. Cet épisode va les lier indéfectiblement. Mais leur union est impossible : Ndali vient d’une riche famille et fréquente l’université, alors que Chinonso n’est qu’un modeste fermier... De l’Afrique à l’Europe, La Prière des oiseaux est une épopée bouleversante sur la question du destin et de la possibilité d’y échapper.
Le narrateur est l'esprit protecteur de Chinonso. Où l'on apprend que chez les Igbos du sud-est du Nigéria chaque être humain à son propre esprit protecteur (le chi) qui peut voyager hors du corps pour aller visiter les esprits des ancêtres, mais qui ne peut changer le destin. Malgré la colonisation, le christianisme, la modernité, le monde des anciens et des croyances premières est toujours à portée de main. Comme souvent, par chance, dans la littérature africaine.

MUZTAGH ATA - LE PÈRE DES GLACIERS
de Françoise Cadoux
Editions du Mont-Blanc (29.- Frs)

Récit d'une expédition, en 1994, sur le Muztagh Ata, sommet de 7546m. situé dans la province chinoise du Xinjiang. Deux alpinistes-voyageurs pour une expédition très légère, sans autorisation, sans porteurs mais avec du métier et un bon moral, qui ont rejoint le sommet sans... coup férir. Mais, en fait, ce livre est bien plus qu'un simple récit d'ascension. On commence par se balader dans le nord du Pakistan. Acclimatation à l'altitude (un peu) et aux rencontres locales (beaucoup). Puis, après le sommet, le voyage prend de l'ampleur: visite de Kashgar qui a fait rêver tant de voyageurs, traversée de l'ouest de la chine pour rejoindre le Tibet. Des milliers de kilomètres dans des bus locaux à se faire bringuebaler à travers déserts et hauts plateaux avec Lhassa en point de mire. C'est un beau récit de voyage, bien écrit, avec un humour assez british. Un peu sur les traces de Eric Newby et de son "petit tour dans l'Hindou Kouch".

QUAND ARRIVE LA PENOMBRE
de Jaume Cabré
Actes Sud (33.90 Frs)

Treize contes macabres, parfois en résonance, pour sonder la noirceur de l'âme humaine. L'originalité de chacune des nouvelles, le symbolisme de certains personnages ou objets, l'écriture différenciée par histoire, le ton synthétique et au scalpel, propre à ces narrations courtes, percutantes et très immorales, tout contribue à un excellent divertissement littéraire. Par l'auteur du magistral "Confiteor"

USTRINKATA
d'Arno Camenish
Editions Quidam (20.20 Frs)

Demain le café L'Helvezia ferme définitivement ses portes. La patronne régale les villageois de cette vallée grisonne. Alors que dehors c'est le déluge, à l'abri on boit, on fume et on cause; le tout d'abondance. Et à travers ces dialogues ordinaires se révèle quelques drames de leurs existences. Presque un OVNI.

LA SUISSE DE TRAVERS
de Daniel de Roulet
Héros-Limite (19.60 Frs)

Dans cette suite de promenades-récits on suit Daniel de Roulet à travers une Suisse arpentée d’abord d’ouest en est, puis du nord au sud. Le protocole est simple : sur treize randonnées d’abord, aller de Genève à Rorschach dans le canton de Saint-Gall. Puis sur seize autres, aller de Porrentruy dans le Jura suisse, à Chiasso dans le Tessin. Pour chaque tronçon effectué, s’accompagner d’un écrivain, poète ou autre figure marquante liée, d’une façon ou d’une autre, aux endroits traversés. On retrouve Tolstoï, Lénine, Paracelse, Goethe ou encore Rimbaud, mais aussi, évidemment, plusieurs classiques de la littérature suisse, d’Annemarie Schwarzenbach à Ramuz, en passant par Walser, Max Frisch, Agota Kristof ou Dürrenmatt.

ATLAS HISTORIQUE MONDIAL
de Christian Grateloup
Les Arènes (47,90 Frs)

Toute l'histoire du monde défile devant nos yeux en 515 cartes. Un pari réussi! Cet atlas relate la construction progressive du monde, des australopithèques il y a 7 millions d'années jusqu'à 2019. Un formidable voyage à travers le temps et les continents.

UNE FEMME DANS LA NUIT POLAIRE
Pocket (12.50 frs)

1930, Berlinoise bon teint, Christiane quitte le confort de son foyer pour rejoindre son mari au Spitzberg. La voilà seule, pour une année, avec son mari et Karl, dans une toute petite cabane de 9m2! Il y a une unique ouverture, dans leur bicoque, pour pouvoir tirer les ours, car il leur faut chasser pour se nourrir. Pas de supermarché, ni de livraisons de vivres... Mais il y a le beau, le merveilleux qui se mérite. Il faudra attendre le départ du brouillard, des tempêtes et de la nuit polaire, mais d'après Christiane cela en valait la peine.

Livre pour enfants dès 3 ans:
Le REve de GaEtan Talpa
(28.- frs)

Avec sa bande de copains - le hérisson, le blaireau, l'araignée et le raton - Gaëtan la Taupe rêve d'avoir un arbre, un arbre à limaçons sucrés. Coloré et poétique.

Livre pour enfants 4 à 7 ans
PULL
de Claire Lebourg
(25.frs)
Une super histoire de chien abandonné, par sa faute. Aventure, rencontre, vivre ensemble.

Livre pour enfants dès 8 ans
FrEre-Ami
de Michel Piquemal
(16.70 frs)

Roman d'aventure, autour de l'amitié et de la haine dans l'univers amérindien.

Livre pour enfants dès 13 ans
Et c'est comme Ca qu'on a dEcidE de tuer mon oncle
de Rohan O'Grady
(27.-)

Un classique des années soixante. Roman joliment macabre, bijou d'humour noir, et d'ironie élégante.


Les Epices - tout comprendre tout simplement
(DK, 44.- Frs)

Leurs vertus, comment les associer, les cuisiner. Presque une bible (alléchante).

Notre collègue Lucie a beaucoup apprécié La cuisine Grecque vEgEtarienne (Phaidon, 55.70 Frs) après avoir expérimenté salades, encas, dîners, douceurs tous goûteux.


Sans parler des très appréciées Persiana - recettes parfumEes des confins de l'Orient (Hachette 39.- Frs) et Jerusalem - cuisine israElienne, cuisine palestinienne de Yotam Ottolenghi (Hachette 60.- Chf)

J'aurais pu devenir millionnaire - j'ai choisi d'être vagabond. Une vie de John Muir par l'auteur de L'art francais de la guerre
d'Alexis Jenni
Ed. Paulsen (30.-Frs).

Né en Ecosse, Johhn Muir se retrouve à 10 ans sur le continent américain. Mais suite à une lecture il décide de s'inscrire à « l'université de la vie sauvage » et parcourt ainsi des centaines de kilomètres, de l'Indiana à la Floride. Atteint de paludisme, il se rend donc en Californie. Là il part à la recherche d'un lieu au nom qui le fascine: Yosemite...


Sur le Rhône - navigations buissionniEres & autres explorations sensibles
de Jean-Louis Michelot
Le Rouergue (34.-Frs)

Une exploration curieuse et amoureuse du fleuve et de sa vallée, du glacier à la mer. Le portrait d'un grand cours d'eau souvent méconnu.