Voyages

Dans la conjoncture actuelle, il est plus que jamais heureux et essentiel que nous puission voyager grâce aux livres !

 


Bienvenue au Vent des Routes


SAVE THE DATE !
samedi 26 juin de 10h30 à 15h

Nous avons le plaisir d'accueillir Armand DUSSEX
Grand connaisseur du Valais, randonneur, il est à l'origine du Musée des Bisses.
Il vous présentera les guides suivants :
"Grandes randonnées le long des bisses Valais rive gauche"
"Grandes randonnées le long des bisses Valais rive droite" publiés aux Editions Rossolis.

A la signature sera également disponible son livre "Des bisses et des hommes" sur l'histoire des bisses, ces petits canaux d'irrigation de faibles pentes.
Enfin, si vous vous intéressez aux treks au Népal, il pourra partager son expérience et vous parler de la vie d'un sherpa devenu ami.
Son livre "Tendi Sherpa, plus haut que l'Everest" sera également disponible à la signature. Tendi Sherpa est d'ailleurs invité au Festival international des Diablerets en août. N'hésitez pas à consulter le site d'A. Dussex www.bisse-trekking.ch et sa page Facebook : www.facebook.com/armanddussex

 



AU NORD DU MONDE
Marcel Theroux
(Éditions Zulma, 400p., 31.90 frs.)
A la frontière d'un monde perdu, Makepeace, shérif d'une ville vidée de ses habitants, patrouille dans les rues en ruines, sauvant les livres des décombres, et conservant précieusement les armes trouvées dans les maisons. Cette terre froide et inhospitalière porte les stigmates de la catastrophe qui a détruit le monde alentour. Mais c'est là aussi que Makepeace découvre des preuves de survie : Ping tout d'abord, qui émerge de l'immensité de la forêt, parlant une langue inconnue et trahissant une peur terrible, mais avec qui Makepeace renoue des liens humains ; puis, de plus loin, lorsque le ciel de ces terres abandonnées est pour la première fois traversé par un avion. Alors Makepeace prend la route, à cheval, les armes à la ceinture et l'espoir chevillé au corps. A travers un paysage glacé, la silhouette sur son cheval semble hanter un monde désert, mais en croise bientôt d'autres : des survivants agressifs, des microsociétés construites sur la terreur, défendant leurs maigres biens et leurs villages squelettiques comme des forteresses, développant, à grands renforts de croyances apocalyptiques, un système de justice arbitraire et des camps de travail, renouant avec le pire de l'histoire et les cauchemars du monde disparu. Ecrit au cordeau, Au nord du monde saisit le lecteur, le glace et l'emporte à la fois, ne le quitte plus, le guide sur ces routes terrifiantes et sublimes, dans un monde fini où tout pourtant semble toujours pouvoir recommencer, par la seule force d'un personnage, Makepeace, création romanesque puissante et, à l'image du genre humain, insondable et inoubliable.



UN SI BEAU DIPLÔME!
Scholastique Mukasonga
(Folio, 208p., 12.90 frs.)

Comment sauver son enfant d’une mort certaine ? Faut-il, comme le croit le père de l’auteur, faire confiance à l’école afin qu’elle obtienne un «beau diplôme»? Ainsi elle ne serait plus ni hutu ni tutsi : elle atteindrait le statut inviolable des «évolués». C’est justement pour obtenir ce certificat que l’auteur sera obligée de prendre le chemin de l’exil. Elle passera de pays en pays, au Burundi, à Djibouti puis en France. Tantôt les chances que lui promettait ce précieux papier apparaissent comme une certitude, tantôt elles se volatilisent tel un mirage. Comme le lui avait dit son père, ce «beau diplôme» sera le talisman, toujours source d’énergie, qui lui permettra de surmonter désespérance, désillusions et déconvenues. L’auteur revient ici à la veine autobiographique, avec ce style fluide, plein d’humour et de fantaisie qui rend passionnant le récit de ses souvenirs, si douloureux soient-ils parfois.


LES AVENTURES DE CHINA IRON
Gabriela Cabezón Cámara
(Éditions de l'Ogre, 236p., 34.--frs.)

Les Aventures de China Iron, second roman de Gabriela Cabezón Cámara, célébré par la critique et finaliste de l'International Booker Prize 2020, est l'épopée radieuse et lumineuse d'une femme qui se libère et emporte avec elle les paysages sans limites de la pampa. Prenez Martín Fierro, un gaucho qui donne son nom à un poème épique, un mythe fondateur de l'Argentine. Imaginez maintenant qu'il ait une femme, China, et que ce soit elle qui parte à la conquête d'une nouvelle façon de vivre ensemble. Vous tenez là à la fois une merveilleuse histoire d'amour et d'aventures, un western queer, et un appel à fonder un monde où toutes les créatures s'embrasseraient avec désir et jouiraient du même amour pour les rivières, les oiseaux ou les arbres, et où elles ne se sentiraient plus jamais seules. Gabriela Cabezón Cámara s'empare d'un canon de la littérature argentine, le subvertit et fait des Aventures de China Iron un mythe universel et contemporain, empli de joie, d'amour et de liberté.


COMME DES LIONS
Fatima Bhutto
Editions points (12,30.- Chf) 

Aux confins de l'Extrême-Orient russe, le long du fleuve Amour, une course-poursuite haletante s'engage entre l'armée et un fugitif. Le climat est rude et le fugitif rusé. Mais qui est-il donc ? La découverte de son identité changera la vie de Pavel, l'un de soldats. Il découvrira qu'une autre vie est possible, au loin, dans l'archipel des Chantars. Pour certains, c'est le meilleur livre d'Andreï Makine. Dans tous les cas, on ne peut qu'admirer la qualité de son écriture, la beauté des paysages qu'il décrit et s'enthousiasmer pour cet excellent roman. On vous le conseille, tout comme "L'ami arménien" récemment paru !

 

 

SUR LES CHEMINS NOMADES
Nicholas Jubber
(Éditions Noir sur Blanc, 395p., 28.--frs.)

Le Sahara est un espace rêvé, le paysage mythique de Lawrence d'Arabie. Il est aussi le lieu où vivent depuis des millénaires de nombreuses communautés nomades, qui tentent de sauvegarder leur mode de vie traditionnel. Aujourd'hui, le Sahara est devenu une destination> dangereuse, marquée par la menace djihadiste. Dans les pas de Léon l'Africain, diplomate et grand explorateur du XVIe siècle, Nicholas Jubber part en voyage en Afrique du Nord, jusqu'à la ville légendaire de Tombouctou. A travers les tanneries de Fès et les marchés aux bestiaux de l'Atlas, parcourant le Sahara occidental jusqu'au fleuve Niger, l'auteur partage la vie des Touaregs, apprenant à monter un dromadaire et à puiser de l'eau. Une plongée passionnante dans les cultures nomades d'Afrique du Nord, en compagnie d'un voyageur curieux et respectueux de l'autre.

 


AMOUR, COLÈRE ET FOLIE
Marie Vieux-Chauvet
(Éditions Zulma, 499p., 18.50 frs.)

« Parler de Marie Chauvet, c'est parler d'un seul livre, mais quel livre ! Son roman Amour, Colère et Folie est devenu avec le temps le grand roman des années noires de la dictature de Duvalier, communément appelé Papa Doc. L'histoire du livre est en elle-même une simple tragédie. Marie Chauvet vient de la bonne bourgeoisie de Port-au-Prince. Elle fait partie d'un groupe littéraire dans le vent, elle écrit, enfin elle mène une vie à la fois intellectuelle et mondaine sous une dictature déjà sanglante. [...] Personne dans son entourage ne semblait avoir pris la mesure du manuscrit qui s'est révélé être une déconstruction en règle de la dictature. Un texte crépitant d'intelligence, précis et violent. [...] François Duvalier [serait] entré dans une folle fureur, ce qui mettrait l'auteur et sa famille en grand danger. Le mari de Chauvet fait disparaître tout le stock dans un ultime effort pour calmer le Moloch... Voilà que quarante-six ans après qu'on l'a réduite au silence, la voix claire et pure de cette romancière lucide et indomptable refait surface. Une dernière chance pour entendre son chant. » Dany Laferrière



Cette librairie de voyage a une histoire...

Qui débute en 1979 quand il fut demandé à Philippe et Alain de créer une librairie spécialisée dans la documentation de voyage : guides, cartes, récits... Une rareté à l'époque.

Genève, ville cosmopolite, ville carrefour, invite au voyage. Ella Maillard et Nicolas Bouvier en sont deux exemples marquants.
On y parle français, bien sûr, mais aussi anglais, allemand, italien...
En terme de marché, cela multiplie les sources d'approvisionnement et offre une documentation polyglotte rare, deux éléments qui favorisèrent la reconnaissance et le développement de cette librairie.

C'est en l'an 2000 que les "deux compères" lancent leur propre librairie à l'enseigne Le Vent des Routes. L'envie était d'y associer une agence de voyage - Neos - et un bistrot, qui prit pour nom Le Nyamuk.

Aujourd'hui, Le Vent des Routes est un lieu où se dessinent des voyages, des départs et des retours, où se partagent dans la convivialité des expériences et où s'échangent des informations de première main.

Ici, vous trouverez des...

De plus, nous sommes à même de commander tous les livres que vous souhaitez dans tout autre domaine.


Et en exclusivité, les dessins de Thierry Vernet illustrant "L'Usage du monde" de Nicolas Bouvier sont en vente au Vent des Routes.